Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Bernard Herrmann

Bernard Herrmann

Bernard Herrmann est issu d'une famille d'immigrants Juifs Russes de classe moyenne. Il s'intéresse dès l'âge de 12 ans à la musique et écrit des petites pièces pour concert.
Après avoir étudié à la "Juillard School of music" puis à l'université de New-York (Il en fut directeur jusqu'en 1934), il concrétise son rêve en 1931.
Il écrit 2 ballets : "Américan Revue (1932)" et "Body beautiful (1934)".
Membre du "Aaron Copland's young composer group"", il se fait remarquer à 23 ans par le biais de la radio. C'est en tant que chef d'orchestre de la CBS qu'il compose de la musique pour des émissions radiophoniques.
Il deviendra plus tard le directeur du "Columbia Braodcasting Système Symphonie Orchestra".

En 1936, il commença une collaboration qui demeurera capitale pour la suite avec Orson Welles. Le futur réalisateur et le compositeur s'unissent pour écrire "War of the world" diffusée à la radio le 30 Octobre 1938 qui terrorisa les Américains. Herrmann restera 1 an avec Welles pour le "Mercury theater on the air".

En 1939, Welles quitte New-York pour Hollywood. Herrmann composera une dernière musique "Moby Dick" puis suivra Welles.

1940 Naissance d'un chef-d'oeuvre aussi bien visuel que musical : CITIZEN KANE.

 

 


Pendant sa collaboration avec Welles, Herrmann ne reste pas simple orchestrateur, il fait la composition, le montage musical et les autres aspects de la bande sonore.

* Il reste l'un des rares compositeurs a avoir démarré sa carrière par un film devenu culte.

Pour son deuxième film "The devil and Daniel Webster", il se voit attribuer l'Oscar en 1942.

Deuxième et dernière collaboration cinématographique avec Welles, "La splendeur des Amberson" sera un échec.
Welles part avant le montage du film en Espagne (Le fim sera remanié et monté par Robert Wise). Déçu de l'attitude Welles, Herrmann ne veut plus travailler avec lui et repart pour N.Y.

En 1954, il fait la rencontre de son futur collaborateur avec lequel il travaillera pendant 10 ans : ALFRED HITCHCOCK .

1958 : Vertigo qui voit là, naitre une de ses meilleure B.O dont ce morceau magnifique nommé "Scène d'amour" .

 

 

1960 : Le chef-d'oeuvre par excellence : "Psychose"

 

1966, Herrman compose la musique de "Torn Curtain". Influencé par les studios, Hitchcock désire une musique plus "pop". Bernard Herrmann reste sur ses positions, Hitchcock le renvoie et le remplace parJohn Addison, fin de leur fructueuse collaboration.

Il termine sa carrière avec TRUFFAUT mais surtout DE PALMA, qui a été à juste titre reconnu comme le digne successeur du "maitre du Suspens" à une certaine période.

1975, Taxi Driver de Scorsese . Il décèdera avant de terminer le mixage le 24 Décembre de cette même année. 

* Il devait composer le score de "Carrie", composé au final par Pino Donaggio.

 

 

En 1991, Martin Scorsese réalise le remake de "Cape Fear" réalisé en 1962, par Jack Lee Thompson. La musique était alors signée par Bernard Herrmann. Lors de la deuxième version, Scorsese reprit la partition initiale. Son créateur étant décédé, il confia à Elmer Bernstein le soin de la remettre au goût du jour et de la diriger, ce dernier ajoutera des morceaux de la partition "Le rideau déchirée qui n'avait pas été rétenu par Hitchcock.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article