Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

L'actu du 24/12/2014

Le grand film (Et sa musique) de la semaine, sera ce film "Exodus - Gods and Kings" réalisé par Rydley Scott qui renoue avec le péplum après l'excellent "Gladiator". La musique d'Alberto Iglesias est magistrale.

Haut

Après Seth Gordon, c'est au tour de Sean Anders de réalisaser la suite de la comédie à succès. "Comment tuer son boss 2" est par contre toujours mis en musique par Christopher Lennertz.

Haut

L'autre film évènement est celui qui a gagné  Le grands prix et Le prix du public  dans les festivals de Sundance et Deauville. Il s'appelle "Whiplash", est réalisé par Damien Chazelle (Dont c'est le 1er film)  et la musique est signée Justin Hurwitz & Tim Simonec. Pour tous les amoureux de la musique de Jazz.

Haut

Le compositeur fétiche d'Eric Woreth, Stephane Moucha,  a composé la musique du film "Cours sans te retourner" de Pepe Danquart. Une musique délicate et intense  pour ce drame de guerre.

Haut

Nick Cave est compositeur, acteur et scénariste du film "20 000 jours sur terre". Un documentaire qui raconte 24 heure de la vie de la rock star.

Haut

Et aussi,  4 grands films de Claude Sautet ressortent sur grand écran, j'en profites pour vous signaler qu'après le festival des Lumières, à Lyon, c'est la cinémathèque Française, à Paris qui rend hommage au grand réalisateur : 

- Les choses de la vie (1970)

- César et Rosalie (1971)

- Max et les Ferrailleurs (1971)

- Viencent, François, Paul et les autres... (1974).

Et si l'on parle de Sautet, on ne peut que citer son alter ego musical, Philippe Sarde. C'est pour celà que je vous propose de vous replonger un instant dans cette ambiance que seule savait mettre en scène Sautet et son complice . De la délicatesse, de la nostalgie (forcément) et une envie irrésistible de se repasser en boucle tous ces films où le metteur en scène se plaisait à croquer ces instants de la vie si simples et si passionnants. Montand, Piccoli, Schneider, Reggiani, Frey, tant de noms associés à son oeuvre. Une époque, un style, une direction d'acteurs, une musique, une passion, un cadeau qu'il nous a fait et qui restera éternellement dans nos coeurs.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article