Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Polerik Rouvière sur "Qui c'est les plus forts ?".

"Qui c'est les plus forts ?" est le quatrième film, en tant que réalisatrice, de Charlotte De Turckheim, après, entre autres, "Les aristos". Cette fois, elle s'est appuyée sur la pièce de Clément Koch, dont il cosigne le scénario. Attention, ce film est du pur bonheur, pendant 1h43 vous allez assister à un spectacle diverstissant avec un fond plus sérieux, mais vous ressortirez de là avec plein d'espoir sur la vie, les amis et l'envie de vous battre pour ceux que vous aimez quitte à franchir les barrières de la légalité. A la fermeture de l'usine de poulets, Sam (Alice Pol) se retrouve au chômage. Outre le fait de devoir retrouver rapidement  du travail, elle doit aussi s'occuper de sa soeur, qui a subit un grave traumatisme à l'âge de six ans, sinon on lui en retirera la garde. Sur le papier, le sujet est social, mais en réalité nous sommes bien dans une comédie dont Audrey Lamy nous offre les meilleures répliques. Son personnage d'amie est celui que nous aimerions tous connaitre avec son franc parler mais aussi sa sincérité et son soutien inconditionnel. L'amie idéale quoi. Le film, qui  sait aborder intelligement des sujets sérieux avec une certaine décontraction, n'empêche pas d'être ému plusieurs fois grâce à son quatuor d'interprètes qui jouent avec une grande sensibilité dont particulièrement Alice Pol qui est lumineuse. Le titre fait évidemment référence à la fameuse chanson pour les footballeurs Stéphanois. Ce football peut aussi rassembler même lorsque les problèmes affluent,  et fournir ainsi (tout comme le cinéma) un exutoire en fêtant le succès d'une équipe,  d'une famille.

C'est le troisième film de Polérik Rouvière (Alias Ulrich Forman que l'on retrouve aussi sur la bande originale) après "Falling from heart" et "La tentation de Potosi". Charlotte de Turckheim avait à l'esprit plusieurs musiciens de talent, dont le compositeur (et chanteur) qui a su la convaincre (Voir son interview). En effet, tout en restant fidèle à son (ses) style(s), et en suivant les directives de la réalisatrice, Polérik Rouvière crée ici une oeuvre épousant parfaitement l'atmosphère et l'esprit du  long-métrage.  Dans cette B.O., il y a plus de chansons (Interprétées par Ulrich Forman)  que de musique mais devant la qualité des chansons, il n'est pas question de bouder son plaisir (et vous connaissez ma préférence habituellement pour les scores). Parmi les trois titres musicaux, il y en a deux qui soulignent des scènes très fortes ("Flashback" et "The storm") et qui leur donnent une puissance supplémentaire avec une évolution et une intensité grandissante. Côté chansons, si vous aimez les belles mélodies et les voix qui vous enveloppent dans un cocon de douceur - Vous pourrez d'ailleurs reconnaitre un style vocal proche de David Gilmour, dont le compositeur est un grand fan - alors vous aimerez ces titres comme ."Call", "Just for a while" ou encore "In the sky". Voici une B.O. qui pourra s'écouter autant de fois que l'on veut pour les qualités combinées de ses titres musicaux et de ses chansons.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article