Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

1958 : Ralph Carmichael sur "Danger planétaire"

Synopsis : Steve et Anne, un couple d'adolescents, sont témoins de la chute d'une météorite. La chose informe venue de l'espace s'accroche au bras d'un vieil homme et n'aura, dès lors, de cesse de se transmuer en masse visqueuse qui dévore tout sur son passage. Steve et ses amis vont tout faire pour avertir la ville que la vie de ses habitants est en danger.

En 1958, Steve McQueen, alors agé de 28 ans n'est guère connu. Tout juste l'a-t-on aperçu dans un film avec Paul Newman, "Marqué par la haine". C'est en jeune star qu'il est donc engagé pour ce film de science-fiction, aux côtés d'Aneta Corsault. Ce long-métrage est une oeuvre de science-fiction avec ce qu'il faut de suspens et d'action pour captiver encore aujourd'hui même si la créature a bien mal vieillit surtout en regard de ce qui a été fait par la suite. L'acteur est déjà très convaincant dans son rôle du jeune qui essaie de prouver qu'il n'invente pas le fait que la ville est en danger.

La bande orginale débute sur une chanson écrite par Burt Bacharah et David Mack bien loin du style auquel on s'attendrait pour ce genre de film. Voici les paroles : 

Beware of the blob, it creeps
And leaps and glides and slides
Across the floor
Right through the door
And all around the wall
A splotch, a blotch
Be careful of the blob

Mais lorsque  commence la musique de Ralph Carmichael, elle  place de suite l'ambiance suspens avec ses cordes stridentes et sourdes "Violence" auquel succède le "love thème" de 17 secondes (mais que l'on a la chance de rééentendre et de plus apprécier lors du  16ème titre). L'inquiétude reprend, ensuite,  le dessus avec "Shooting Star" où prédomine le violoncelle et quelques violons.

Le score est très court (36 minutes) mais il y a beaucoup de titres (32) . Ce qui permet de bien profiter de cette musique classique du compositeur. Et si le film a - forcément - vieillit puisque les effets spéciaux ont largement évolués depuis, la musique, elle,  reste très efficace. J'en veux pour preuve ce titre "High Tension". 

Trente ans plus tard, une remake (fidèle) sera réalisé par Chuck Russel où le couple sera interprété par Kevin Dillon et Shawnee Smith. La musique sera confiée à Michael Hoenig. Voici le générique.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article