Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Danny Elfman en concert au grand Rex

Danny Elfman en concert au grand Rex

Lorsque l'on pense au réalisateur Tim Burton, la musique de son compositeur attitré, Danny Elfman nous vient de suite en tête. Lorsque nous écoutons un score du compositeur, ce sont les images du film qui nous reviennent. C'était donc un double cadeau que j'ai eu en me rendant à ce concert qui célébrait les trente ans du duo merveilleux. Ce cadeau était aussi un avant goût d'Halloween puisque les compères ont collaboré à bon nombre de films horrifiques, pour rire. Lorsque vous êtes en concert, bien que vous puissiez connaître par cœur certains titres, ils sont si bien revisités que vous arrivez encore à être agréablement surpris. Et ce fut encore le cas avec cet magnifique orchestre qu'est l'orchestre Lamoureux conduit de main de maître par John Mauceri qui a littéralement excellé dans l'art de la direction avec un bonheur communicatif. Le regarder diriger cet ensemble de musiciens et cette chorale était très réjouissant. Si la soirée fut si belle, on le lui doit beaucoup. Ce concert a donc revisité toutes ces belles années où le duo nous a offert tant de beaux souvenirs. Après un départ dans la chocolaterie de Charlie, nous sommes remontés à l'époque où Pee-Wee vivait sa grande aventure et nous, nous découvrions, un univers et sa musique qui l'accompagne. Nous avons ri avec les films comme "beetlejuice" et son thème si endiablé qui nous rappelle d'ailleurs un autre thème dans la même rythmique, "Les contes de la crypte".

Après avoir vibré avec la musique du Cavalier sans Tête durant laquelle un tout jeune talent d'une dizaine d'années a "vocalisé" si brillamment que nous en avons eu effectivement des frissons, nous avons pu rigoler avec le thème aussi drôle que le film "Mars Attack". Puis ce fut au tour de l'un des plus beaux morceaux du concert pour le film "Big Fish" d'être interprété. Lorsqu'ensuite ont retenti, dans cette belle salle du grand Rex, les premières notes du fameux thème de la chauve souris la plus célèbre,  ce fut sous un tonnerre d'applaudissements. Il faut dire aussi que l'entendre en version symphonique  a réhaussé - s'il eut été necessaire de le faire -  la dimension déjà épique de ce thème légendaire. Après une brève coupure nous reprîmes le chemin de la re-découverte avec le titre de "La planète des singes". Se sont succédés alors des titres comme "Les noces funèbres", "Dark shadows" ou encore "Frankenweenie". Vint alors le moment de l'une des musiques les plus attendues "Edward aux mains d'argent" morceau pour lequel, outre une émotion encore bien vive à l'écoute de ce petit bijou de délicatesse, nous avons eu le privilège d'assister à un véritable numéro de la violoniste Sandy Cameron. Elle a fait montre d'une telle virtuosité que nous en avons eu la tête toute chamboulée, et ça a fait un bien fou. 

Les titres suivants nous ont permis de concrétiser notre rêve, puisque c'est Danny Elfman en personne qui est venu interpréter les chansons du film "L'étrange Noël de Monsieur Jack" et là, ce fut l'euphorie, tout le monde s'est levé pour applaudir celui à qui nous devions ces instants inoubliables de bonheur musical. Il nous en a fait une version totalement débridée où il s'est déhanché pour le plus grand plaisir de ses fans, heureux de constater qu'il pouvait être aussi talentueux que plein d'humour. Il était comme habité pour nous chanter ses créations.

Puis ce fut le retour du jeune artiste pour nous chanter l'ultime morceau : le fabuleux thème d'"Alice aux pays des merveilles" et je dois avouer qu'avec ce formidable orchestre et sa chorale ça n'en fut que plus beau.

Ce titre a donc clôturé de bien belle manière un concert époustouflant où la musique du compositeur a été interprétée si magnifiquement. L'un des purs moments de bonheur que l'on doit à un homme : Danny Elfman mais aussi à des musiciens d'exception. Merci à tous. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article