Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Nov

Ben Rando sur "Merci les Jeunes !"

Publié par Patrick  - Catégories :  #L'humeur musicale du moment

Synopsis : A Quartier TV, Mathieu fait du cinéma avec les jeunes de la cité des Mines. Parmi eux, Leïla espère un peu plus avec Mathieu… Nadia et Farid réalisent des enquêtes sans tabous et pourfendent les clichés sur la banlieue… Romuald, enfin, crée une émission de télévision citoyenne avec Souleymane, qui rêve de devenir une star… Il y a ceux qui kiffent leur quartier, ceux qui veulent changer de vie, et ceux qui veulent changer le monde. La vie associative n’est pas de tout repos et cette joyeuse bande ne va pas tarder à se déchirer.

Lorsque j'ai décidé d'aller voir ce film, je pensais seulement choisir l'heure mais, à ma grande surprise, il a surtout fallut trouver LA salle qui le distribue, la qualité de ce long métrage aurait mérité pourtant une plus large diffusion. Pour la région Parisienne, c'est dans le 5ème arrondissement que je l'ai trouvé : merci au cinéma La Clef. 

Lorsque l'on pense à un film sur la banlieue, on pense tout de suite au style musical qui l'accompagne, c'est à dire le Rap mais le réalisateur a eu la riche idée de ne pas suivre cette logique et d'engager le compositeur Ben Rando, qui compose là pour son premier film, Dès le générique nous pénétrons dans son univers jazzy teinté d'electro qui possède du punch telle la musique d'ouverture "Merci les jeunes" qui est très efficace et qui rend ce début de film très accrocheur. Le film se situe après les émeutes qui ont eu lieu en 2005 et les images montrées au début du film qui sert d'introduction au sujet sont de vraies images. Ce deuxième long-métrage de Jerôme Polidor suit une association de quartier qui est située dans l'un des ces quartiers sensibles où se passèrent les évènements. Ce film n'est pas une oeuvre de plus sur la banlieue mais il pose la question de l'après émeute. Nous sommes donc au coeur d'une association où des tas de personnes fantastiques font tout pour sortir les jeunes de l'enfermement et l'exclusion auxquels ils sont confrontés voire condamnés pour certains.  Et c'est à travers le tournage de court métrage, de reportage ou d'émissions de télévision. qu'ils les font participer à la vie de cette télé locale : Quartier TV. Malheureusement tous ne sont pas d'accord sur les moyens ou appuis utilisés pour parvenir à leurs fins. Outre la musique ce sont les acteurs / actrices qui m'ont vraiment emballés, leur jeu est si naturel, si sincère  que l'on ne sait pas trop si l'on est dans un reportage ou dans un  film ce qui rend cette tranche de vie encore plus authentique. Le réalisateur n'essaie pas de convaincre les spectateurs  d'une vérité établie mais  les laissent au contraire se faire leur propre idée. Il expose seulement un point de vue, une idée qui pourrait être porteuse d'espoir pour beaucoup à condition de ne pas se tromper d'objectif.  Cette fiction qui s'appuie sur "une vraie histoire" selon le réalisateur a donc des allures de reportages qui rendent le sujet plus réel mais l'émotion n'est jamais absente que ce soit dans les relations intimes ou dans les affrontements entre protagonistes. Cette émotion est aussi au coeur de la musique du compositeur. Le titre écrit pour le personnage de Leila est l'un des plus beaux de la partition de Ben Rando. Il y a aussi le  titre "Mathieu et Leila" qui glisse comme une caresse et le plus léger, le plus drôle presque, nommé "safari".

Commenter cet article

Archives

À propos

Des infos, des avis, des cycles mais aussi des biographies, des filmographies sur les maestro du 7ème art. Le tout en musique.