Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Les Aventuriers de l'art moderne de Pierre Adenot

Cette série documentaire en six épisodes a été diffusée, sur Arte, entre le 16 et le 18 Décembre 2015. elle est actuellement disponible en replay sur le site de la chaîne. 

Synopsis : Adaptée de la trilogie de Dan Franck “Le Temps des Bohèmes”, cette série documentaire en 6 épisodes nous plonge dans la vie artistique et littéraire de Paris, du début du XXème à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mêlant documents d’archives et techniques d’animation traditionnelle (peinture sur verre, papiers découpés, encre, gouache..), la saga dépeint sur le mode du récit la vie intime des artistes et des intellectuels, depuis le jaillissement de l’art moderne en 1900 dans les sous-sols du Bateau-Lavoir jusqu’aux ultimes fracas de la Seconde Guerre mondiale. Du Fauvisme au Cubisme, du Dadaïsme au Surréalisme, elle retrace les scandales et les célébrations, les tragédies et les triomphes qui ont fait cette incroyable période de l’Art Moderne. Nos héros sont artistes, écrivains, poètes, muses, mécènes, marchands d’art. Ils s’appellent Max Jacob, Pablo Picasso, Guillaume Apollinaire, Gertrude Stein, Kiki de Montparnasse, Chaïm Soutine, Man Ray, André Gide, Louis Aragon, André Malraux, Jean-Paul Sartre, Robert Capa, Robert Desnos… Leurs destins sont hors du commun. Ils sont des artistes et intellectuels venus du monde entier à Paris, alors capitale du monde.

 

Pierre Adenot est un compositeur et arrangeur français pour, entre autres,  Stephan Eicher, Charles Aznavour ou encore Michel Fugain. Il travaille régulièrement avec les réalisateurs Jean-Pierre Améris (Les émotifs anonymes, Les aveux de l’innocent), Sam Karmann (Kennedy et moi, La Vérité ou presque) et Elisabeth Rappeneau (La Famille Sapajou - le retour, Un citronnier pour deux) . En 2014 il compose la très belle musique de La Belle et la Bête réalisé par Christophe Gans et il obtient en novembre 2015 le Grand Prix de la Sacem. Il a aussi écrit la musique de la publicité de Cartier : L'Odyssée, où le compositeur excelle dans un morceau superbe avec un choeur qui élève la musique de pub à un autre niveau. 

Dès la première rencontre avec les réalisatrices des “Aventuriers de l’art moderne”, nous sommes très vite tombés d’accord sur ce que nous ne voulions pas, opter pour une musique d’époque ou se servir abusivement du piano pour illustrer les images d’archives. L’important était de rendre poétique et ludique l’univers de ces artistes. J’ai constitué un petit orchestre virtuel dont je me suis écarté le moins possible, pour donner une unité au propos mais aussi au film qui oscille en permanence entre l’animation et les images réelles.
Il était important également de ressentir tous ces créateurs comme des contemporains, des gens qui vivraient à notre époque. De se placer devant leurs yeux, dans leurs oreilles. De les comprendre, pour jouer avec eux.

Propos du compositeur

Dès le début nous découvrons un style qui s'éloigne vraiment des "standards" auxquels nous pourrions nous attendre en raison de l'époque du documentaire . Au contraire, Pierre Adenot a composé une bande originale qui foisonne de rythmes, d'ambiances, de styles. Il a créé comme  un patchwork musical au gré d'un documentaire original par sa forme et son traitement qui le rend très interessant. L'album se découpe, lui aussi en 6 parties, mais forme en même temps un tout homogène - Avec un thème principal qui revient régulièrement - d'où émerge une certaine légèreté. Nous sommes bien à Paris et nous savons que nous sommes dans le début du siècle mais les très nombreux titres qui forment cette album sont bien au-delà de la simple musicalisation d'une époque, ils racontent eux aussi une histoire. Une histoire qui s'écoute bien sûr avec toutes les variations qu'offre la vie. Des moments rapides (comme "Le duel a commencé").

Des moments émouvants comme "Les larmes de Max", "Adieu Fernande"

Et d'autres beaucoup plus légers,  étant donné le choix des instruments, guitares, banjo, charango, mandoline, violon, ukulele, qui se situent surtout dans la première partie. Il est évident qu'au fil des épisodes, le ton devient moins guilleret, plus sérieux donc, mais toujours dans la justesse d'une musique qui sait éviter tous les pièges de la facilité musicale. Certains titres sont aussi empreints d'un mystère avec des sons qui rappellent les séries fantastiques des années 60, leur donnant ainsi un cachet original. Pierre Adenot a su donner le souffle nécessaire des grandes aventures, des grands destins sans jamais que ce ne soit trop chargé et pourtant l'émotion est bien là, dès qu'il le faut, le compositeur convoque les cordes et le piano pour des morceaux très intenses. Il n'est pas évident de garder une constance sur une bande orginale faite d'autant de titres (48) mais il réussit à garder intacte cette fraicheur, cette vitalité du début jusqu'à la fin. Tout comme les peintres dont cette série parle (Entre autres), le compositeur a créé une palette (musicale) nous offrant un véritable concentré de variations émotionnelles qui fait du bien à écouter, à savourer. Beauté ennivrante des couleurs musicales qui ne demandent qu'à être entendues et appréciées. Un beau voyage artistique qui parle de l'art tout en le créant à chaque note. Un art universel qui peut être vu, lu ou entendu. Un art avec un grand "A" comme la première lettre de son nom, Adenot

Les Aventuriers de l'art moderne de Pierre Adenot

1. LES AVENTURIERS DE L’ART MODERNE 
2. MAX A MONTMARTRE 
3. BROCANTE 
4. UN JOUR DE 1906 
5. APPOLINAIRE 
6. A TABLE ! 
7. LE BATEAU LAVOIR 
8. VOLLARD 
9. UN FAUVE 
10. LE DUEL A COMMENCE 
11. LA GUERRE EST FINIE 
12. KAHNWEILER 
13. LARMES DE MAX 
14. CERET 
15. CUBISME 
16. L’AFFAIRE DES STATUETTES 
17. FUITE 
18. MARCEL DUCHAMP 
19. ADIEU FERNANDE 
20. LA PEAU DE L’OURS 
21. L’APPEL DE BLAISE CENDRARS 
22. SERENADE MILITAIRE 
23. CAMOUFLAGE 
24. GUERRE
25. PROLOGUE 
26. AU VAL DE GRACE 
27. MARIE VASSILIEFF
28. ENFANCE DE SOUTINE 
29. SOUTINE ET MODIGLIANI 
30. UN PAPILLON DANS LES POUMONS 
31. ENTERREMENT D’EVA 
32. LES PHOTOS DE COCTEAU 
33. LA GUERRE CONTINUE 
34. MORT D’APPOLINAIRE 
35. MODIGLIANI BOIT 
36. ENTERREMENT DE MODIGLIANI 
37. LA RELEVE 
38. SALLE GAVEAU 
39. LES URSULINES 
40. SEANCE DE POSE 
41. KIKI AU JOCKEY 
42. A LA COUPOLE 
43. RETOUR RIVE DROITE 
44. GIDE AU CINEMA 
45. OSTINATO 
46. COCTEAU 
47. L’ATELIER 
48. LES AVENTURIERS DE L’ART MODERNE GENERIQUE FIN

Musique composee & dirigee par

Pierre adenot
Programmations, claviers :
Pierre adenot
Guitares, banjo, charango, mandoline, violon, ukulele :
Bruno le roux

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article