Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Mar

"La dream team" d'Alexandre Azaria

Publié par Patrick  - Catégories :  #A écouter

Synopsys : Maxime Belloc est un grand joueur de football, le meilleur buteur du championnat. Dans un geste de colère il se brise la jambe...Son agent le contraint de se mettre au « vert » le temps de sa convalescence chez son père à qui il ne parle plus depuis 15 ans. Là-bas, à sa grande surprise, Maxime va redécouvrir le sens des valeurs… et de la famille !.

Alexandre Azaria est né à Paris le 3 Septembre 1967 d'une mère Anglaise et d'un père Anglais. Entre 1988 et 1992, il participe en tant que guitariste à deux albums du groupe de rock "Le cri de la mouche" et fera avec eux plus de 500 concerts. 

En 1996, il co-réalise et co-compose l’album Wax d’Indochine, 

Puis il fonde le groupe "Anakine". En 1998,  c'est sous le nom de Replicant que nous le trouvons dans la compilation "One Trip One Noise" avec, en extrait,  son adaptation du titre "Oublié" de Noir Désir.

Il débute sa carrière de compositeur de musique à l'écran en 1999, (Toujours sous le pseudonyme de "Réplicant".) avec le film "Comme un poisson hors de l'eau" d'Hervé Hadmar. Puis vient "Peau d'ange" produit par EuropaCorp. Son premier film signé d'Alexandre Azaria est le remake "Fanfan la tulipe" réalisé par Gérard Krawczyk.  

Suivront d'autres films comme "Le transporteur II", "Le transporteur 3" et enfin "Le transporteur Héritage". Outre ces films d'action produit par Europacorp, donc Luc Besson, , son nom est aussi associé à des comédies telles que "Asterix et les vikings en 2006, "Le missionnaire" en 2009 ou encore "Boule et Bill" en 2013.

Au tout début de notre travail, Thomas souhaitait, pour deux scènes en particulier, une musique très martiale, glorieuse, épique et pleine de noblesse.Du traitement musical de ces deux scènes a découlé la direction de l’ensemble du score. En effet, on a choisi de placer le score à l’échelle des ados membres de l’équipe de foot.Pour eux, ce sera un long chemin vers l’accomplissement, c’est à dire vers la victoire.La musique illustre les différentes étapes et les enjeux de cette aventure. Chaque match est un combat, une bataille, chaque défaite une catastrophe et chaque victoire un acte héroïque. Le caractère épique de la musique illustre tout ces enjeux.

Propos du compositeur

J'ai rarement entendu une musique aussi puissante, aussi dense pour un sujet comme le sport. De tous les films que j'ai vu sur ce thème, je me rappelle surtout des scores de Basil Poledouris (Pour l'amour du jeu), de James Horner (Jusqu'au bout du rêve) ou bien Rachel Portman pour celui du film "La légende de Bagger Vance". Tous ces scores, et bien d'autres encore ont en commun de réunir tous les ingrédients d'une musique qui glorifie le sport tel un combat gagné - très souvent - à l'arrachée, après des passages difficiles, des luttes incessantes pour devenir ce que tout le monde sait à l'avance : Une équipe qui va au bout, du rêve, de la passion, de soi-même. Dans la musique d'Alexandre Azaria, j'ai retrouvé tout ça. Dès le générique, la puissance, l'héroïsme est là tout à la gloire du jeu. Et ce n'est que le début. En 1mn18, le compositeur nous fait entrer  dans cette aventure par la grande porte avec un thème offensif qui gagne en émotion avec la venue des choeurs féminins. Dès ce morceau (qui est le thème principal) , on devine d'office que nous sommes face à un orchestre gigantesque (macedonian radio symphonic orchestra) qui en impose et qui ne nous laissera pas respirer. En effet, passé la première chanson, une très belle balade de Gregg Michel (Ecrite par le compositeur), nous retrouvons toute la force de cette assemblée de musiciens étourdissante, fantastique, prodigieuse. Ce "Finalement" débute doucement, joliment pour ensuite reprendre le style du générique avec un côté un peu militaire, qui augmente en rapidité, énergie. Même constatation avec le titre "Les Colzas" où le suspens grandit, le rythme s'accélère, l'adrénaline est là, présente comme une belle sensation, une émotion que seul le sport - ou le cinéma - peut nous procurer. Et comme une première victoire, comme une délivrance, le morceau se conclut avec toute la joie que l'on imagine. Aucun titre n'est laissé au hasard, toute la B.O. conserve cette puissance tout du long avec, en filigrane le très joli thème introduit ici , par des cordes ou là, grâce au  son d'une guitare et d'un piano. D'autres morceaux font la part belle à un style plus rock à l'image du deuxième titre de Gregg Michel. Suivent des titres tantôt plus doux, tantôt gardant le même rythme endiablé, drôle parfois,et l'on se rappelle alors que nous sommes dans une comédie avec parfois un style plus "léger". Des chansons, composées aussi par Alexandre Azaria, viennent nous ravir les oreilles. 

Et c'est alors que nous revenons dans le vif du sujet avec les deux titres suivants qui reprennent les ingrédients du générique en mode décuplé plus impressionnant encore. C'est comme si la pochette de l'album cachait bien son jeu : sous la comédie, nous découvrons un grand film d'aventures, épique, héroïque, où le suspens, les instants dramatiques peuplent cette oeuvre enthousiaste et qui donne forcément envie d'aller voir ce que ça donne sur le terrain, du sport, du cinéma pour se rendre compte à quel point le compositeur a créé un score - pour ce sujet -  qui restera sans conteste dans ce qu'il a fait de meilleur, de plus abouti, de plus riche. Et riche, musicalement, je le suis devenu un peu plus encore. J'ai connu jusqu'à "La victoire" un grand moment. Je n'ai qu'une envie c'est de dire "Merci Mr Azaria". Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce score, je vous le conseille une fois, dix fois, cent fois. Et vous aussi vous deviendrez fans parce qu'il a su réunir tous les ingrédients qui font une grande et belle B.O. Un disque qui deviendra vite indispensable.

"La dream team" d'Alexandre Azaria

Tracklist 

1. Logos
2. A little shining star 
3. Finalement
4. Un zéro 
5. En route pour les colzas 
6. Les colzas 
7. La pluie 
8. Le cimetière 
9. The guy with the mic and the guitar 
10. Les foins    
11. Les Cadets 
12. 1ère journée 
13. 8ème de Finale 
14. Platini
15. Pas mal 
16. My Honor 
17. Max
18. Un joli Tout 
19. La Finale 
20. La Finale Suite 
21. A la Régulière 
22. Victoire
23. Title

Commenter cet article

anonyme 30/03/2016 20:07

Bonjour,

Je suis à la recherche des musiques additionnelles du film la dream team, pourriez vous m'aider à les trouver ?

Patrick 15/04/2016 22:16

J'ai recherché cette information mais ne l'ai pas trouvé. Si jamais j'en ai connaissance ulterieurement, je vous informerai.

Archives

À propos

Des infos, des avis, des cycles mais aussi des biographies, des filmographies sur les maestro du 7ème art. Le tout en musique.