Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Mar

Trepalium de Thierry Westermeyer

Publié par Patrick  - Catégories :  #A écouter

"Trepalium" est une série d'anticipation en 6 épisodes, diffusée les 11 et 18 Févriers sur Arte, réalisé par Vincent Lannoo-Bourton. Elle est disponible en VOD et DVD sur le site de la chaine. 

Synopsis : Dans un futur proche, dans une société où 80% de la population est sans emploi, une jeune femme, Izia, tente de survivre. Elle est née dans « la Zone », du mauvais côté du Mur, un Mur qui a été dressé pour séparer les Zonards des 20% d'Actifs de la Ville.
Au fil du temps, les tensions se sont accentuées entre les deux territoires : une rébellion est née parmi certains chômeurs. Les Activistes multiplient les actes de sabotage et de pression, et l’équilibre entre la Ville et la Zone se fragilise. Le Gouvernement décide alors de mettre en place la mesure des « Emplois Solidaires » pour calmer la situation : 10.000 habitants de la Zone vont être sélectionnés pour travailler dans la Ville.
Pour Izia, c’est la chance de sa vie : il  faut qu’elle soit recrutée, absolument. Cela lui permettra enfin de gagner de l’argent et de s’enfuir vers le sud avec son fils Noah. L’engrenage sera infernal, mais elle y parviendra à quel prix ?

Thierry Westermeyer est un compositeur français qui a eu une formation classique à l'Académie de Lyon où il a étudié le piano et l'accordéon. Puis il s'est vite tourné vers le rock et la musique électronique à l'âge de 17 ans. Il est  ensuite arrivé dans le cinéma avec des courts métrages puis son premier long en 2008 "Skate or die", réalisé par Miguel Courtois. C'est d'ailleurs avec ce réalisateur qu'il  fera le plus gros de son travail (2011, "Le piège afghan"; 2012, "Operación E",  "Au revoir... et à bientôt !" en 2015 ou bien encore "Moi, Juan Carlos, roi d'Espagne", cette année. Un autre réalisateur est très présent dans sa filmographie, c'est Thierry Binisti, "Assassinée" (2012), "Disparus" et "Délit de fuite" (2014). 

Pour souligner musicalement cette série d'anticipation, le compositeur a choisi de la musique électronique, qu'il connait très bien mais il ne s'est pas contenté de cette seule voie puisqu'il a habilement mélangé ce son et celui des instruments dits traditionnels. L'ensemble homogène en fait vite oublier ce qui est électronique et ce qui ne l'est pas et sa B.O. devient alors une forme musicale inédite que l'on prend très rapidement plaisir à écouter.   Très vite, il est plaisant de s'immerger dans  cet atmosphère futuriste qui, heureusement n'est pas caritural par rapport à son sujet grâce à l'option prise  de rester près de ses personnages ("Jeff et Lisbeth", "Monroe", Silas et Ruben", "Izia"). Il humanise ainsi un sujet bien noir qui, tout en se ressentant dans la première partie de l'album n'est jamais pesant et donc plus facile pour l'écoute. Il n'y a pas véritablement de thème principal qui revient, comme un leitmotiv, il y a  par contre quantité de thèmes, de rythmes dans une ambiance noire mais qui va  de l'action à de l'émotion en passant par le suspens. Le titre "Nouvel avenir" partage, selon moi, le disque en deux. 

Avant c'est plus lent, plus sombre avec beaucoup d'émotion puis ce morceau évoque le début de la révolte comme une poignée de gens qui se lèvent pour lutter. Tout est soudain plus rapide, plus poignant encore,  comme cet excellent titre "Les plus proches" qui est l'un de mes préférés,  pour son évolution dans un style dramatique puissant. Les morceaux dans leurs ensemble ne sont pas jamais très long (Même si le score fait quand même une durée honorable de 54 minutes) mais dès qu'il le peut, dès que le temps lui ai laissé,  le compositeur nous livre des grands morceaux tels que "Aucune mort anonyme" qui possède un rythme très emballant. Il n'y a point de grandes envolées lyriques mais les thèmes qui abordent les sentiments comme "La mort de Thaïs" ou "Amoureuse" n'en ont point besoin, tout est déjà là, toute l'émotion passe très facilement sans que ce soit nécessaire d'"en rajouter". 

Thierry Westermeyer a créée une belle partition qui nous offre de grands moments musicaux et qui arrive, malgré la noirceur du sujet, à rester très sobre, très juste. J'ai découvert son univers avec ce disque et j'ai été très emballé par cette première sortie cd, certains titres s'approchant un peu du style de John Carpenter J'ai donc  hâte de découvrir ses futures oeuvres.  Mais en attendant, je vous conseille de vous plonger vous aussi dans cette musique inspirée.

Trepalium de Thierry Westermeyer

Tracklist & Musiciens     
01. TREPALIUM GENERIQUE DE DEBUT
02. NADIA
03. LE BUS
04. NOAH
05. INTERROGATOIRE
06. J AI BESOIN DE VOUS
07. LE DIRECTEUR EST MORT
08. CHOISIE
09. ESCALATOR
10. FUITE
11. JEFF ET LISBETH
12. FAIBLE
13. REMPLACE
14. MONROE
15. MORT DE THAIS
16. SILAS ET RUBEN
17. AMOUREUSE
18. IZIA
19. TROIS OPTIONS
20. LA PROPOSITION
21. ON PEUT T AIDER
22. CHAT HUANT
23. REVELATION
24. NOUVEL AVENIR
25. THAIS DANS LA ZONE
26. CHECKPOINT
27. VENEZ
28. LES PLUS PROCHES
29. DANS L AILE EST
30. REVOLUTION
31. AUCUNE MORT ANONYME
32. VERS LA GUERRE
33. TREPALIUM EPILOGUE

Commenter cet article

Archives

À propos

Des infos, des avis, des cycles mais aussi des biographies, des filmographies sur les maestro du 7ème art. Le tout en musique.