Le réalisateur Michael Cimino vient de disparaître à l'âge de 77 ans. Il n'avait fait que 8 films mais faisait partie des grands réalisateurs, ceux que l'on connait, ceux que l'on respecte, ceux qui ont apporté beaucoup pour le 7ème art. Il est vrai que même en si peu de films, il a connu le succès (Deer Hunter, 1978, 5 Oscars) puis l'échec (La porte du paradis, 1980) et enfin la reconnaissance... méritée. Et aujourd’hui, l’échec est oublié et l'on retiendra qu'en 2012, ce film si décrié est devenu pour beaucoup un chef d'oeuvre avec cette version "director's cut" en présentation au festival de Venise. Il y a eu aussi d'autres films comme les deux qu'il tourna avec Mickey rourke (L'année du Dragon en 1985) puis "Desperate Hours", remake de "La maison des otages" de William Wyler (1955). Sa carrière de réalisateur avait commencé avec "Le canardeur" dans lequel jouait Clint Eastwood et Jeff Bridges puis se termina avec "Sunchaser"  interprété, entre autres, par  Woody Harrelson et John Seda. De ses 8 films, j'ai choisi la musique du film le  plus fort, le plus intense . Il avait réuni un casting de rêve avec Robert De Niro, Christopher Walken, John Cazale, John Savage, George Dzundza et Meryl Streep. Ce long-métrage était le premier à aborder la guerre du Vietnam avec autant de réalisme, de dureté (Comme le fera plus tard Oliver Stone avec "Platoon"). La musique était signée Michael Myers. Son très beau thème "Cavatina" a eu, à juste titre,  beaucoup de succès. Il fait partie de nombreuses "compilations" des plus grands thèmes du cinéma. Ecoutez-le et dîte aussi ce que vous en pensez. 
Bien Sûr, je reviendrai plus longuement sur ce film qui mérite mieux que ces quelques lignes auxquelles  je tenais  pour rendre hommage à ce réalisateur qui a dû se battre pour être reconnu comme ce qu'il était, un réalisateur talentueux.

Retour à l'accueil