Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecoutez, découvrez...

Flashback

Le titre en partage

Hommage à Jean Rochefort

Publié par Patrick

"Rebecca", d'après le roman de Daphné Du Maurier,  est le premier film Hollywoodien d'Alfred Hitchcock avec la belle  Joan Fontaine,  le  Shakespearien, Laurence Olivier,  George Sanders et Leo G. Carroll qui retrouvera le réalisateur à cinq reprises pour "Soupçons" (1941) ,  "La maison du docteur Edwardes" (1945) , "Le procès Paradine" (1947), "L'inconnu du Nord-Express" (1951) et "La mort aux trousses" (1959).  Le producteur, David O.Selznick et le réalisateur ne se sont pas très bien entendus sur ce tournage. Mais pour nous (Télé) spectateurs, le film est un très bon drame romanesque teinté de mystère servi par d'excellents interprètes et comme toujours chez le maitre du suspens, avec "Le"  coup de théâtre, le coup de maître, celui qui fait aimer toutes ces créations pour son talent à nous emmener vers une fin qui semblait si évidente pour ensuite nous démontrer que l'on s'était trompé, c'était là tout le génie du réalisateur. Avant la belle collaboration avec Bernard Herrmann, il y eut celle avec Franz Waxman entre 1940 et 1954. Outre ce film, il y aura "Soupçons", "Le procès Paradine" et "Fenêtre sur cour". Pour ce drame mystérieux, j'ai choisi, non pas le thème connu, mais le titre "Morning room", là où le mystère s'installe, j'aime beaucoup ce morceau qui coincide avec les premiers signes de cette présence encore pesante de la défunte Rebecca qui plane sur Manderley. Un film noir essentiel dans la carrière d'Hitchcock sublimé par la musique de Franz Waxman.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article