Cela faisait quelques années déjà que les noms de Vladimir Cosma et de Pierre Richard n'avait pas été associés. Alors, la sortie de ce film, "Un profil pour deux" et surtout de cette musique est un évènement. Et c'est un peu comme si la collaboration des ces deux artistes reprenait là où elle s'était arrêtée (C'est à dire en 1986 avec "Les compères"). On jurerait à l'écoute du 1er titre, avec le son de l'harmonica,  que l'on connait cet air qui rentre très rapidement dans la tête, c'est normal, nous sommes chez Mr  Cosma, chez l'un des plus grands mélodistes, alors oui, ça nous rappelle tout un tas de de beaux airs passés.

De la musique de comédie rythmée,  de la tendresse - comme souvent chez le compositeur - et des titres déjà mémorables, selon moi, comme ce "Techno-tango sur seine" accordéon et violons principalement, un de ces titres qui envoûte dès la première écoute. Je l'ai écouté, puis réécouté,

Puis je suis repassé plusieurs fois vers cet autre titre "Une cigarette pour deux", qui représente ce que j'apprécie aussi beaucoup, chez le compositeur, cette si belle façon de décliner ses thèmes principaux. Cette façon de les ralentir, de leur donner une autre version qui les rends si touchants telle une balade amoureuse. Dans un style légèrement plus rapide, il y a ces morceaux "Dans l'ombre" et surtout "Flora 63". 

En deuxième track nous trouvons un autre thème qui commence avec "La moto ivre" dans un style très jazzy, très punchy puis qui trouve son développement avec "Alex et Flora", qui devient rapidement un de ces morceaux enthousiasmant. 

Ceux qui suivent un peu la carrière de Vladimir Cosma, reconnaîtront au passage quelques chansons et musiques d'autres films tel "Ma chère Christine" que l'on retrouve dans la B.O. de "Le retour du du grand blond" (sous le titre "Christine") ou alors "Vieni qui" entendu dans "Les Zozos", "Le temps des portes plumes" ou encore "L'affaire" et bien d'autres que vous reconnaissez avec le titre "Le jouet", "La moutarde me monte au nez". Je pourrais vous citer tous les titres et vous dire qu'il faut les (ré) écouter, mais je préfère vous laisser les découvrir,  et vous rangerez probablement ce nouveau disque à côté de ses meilleures B.O. En tous les cas, pour moi, c'est un nouvel enchantement de découvrir cette nouvelle musique, cette nouvelle ambiance festive et douce à la fois.

Et pour l'occasion, pour ce beau retour, j'ai créé cette playlist qui regroupe les films de Pierre Richard (Réalisateur et / ou acteur ) sous la baguette de Vladimir Cosma. Des titres de comédie et des titres plus sentimentaux comme le compositeur sait si bien les écrire. Alors retour en musique sur ces comédies du duo si talentueux.

Dans l'ordre de l'écoute, 

1967 Alexandre le bienheureux d'Yves Robert

1970 Le distrait de Pierre Richard

1972 Les malheurs d'Alfred de Pierre Richard

         Le grand blond avec une chaussure noire d'Yves Robert

1974 Le retour du grand blond d'Yves Robert

         La Moutarde me monte au nez de Claude Zidi

1976 Le jouet de Francis Veber

         La course à l'échalote de Claude Zidi

1978 Je suis timide, mais je me soigne de Pierre Richard

1980 Le coup du parapluie de Gérard Oury

         C'est pas moi, c'est lui de Pierre Richard

1981 La chèvre de Francis Veber

1983 Les compères de Francis Veber

1984 Le jumeau d'Yves Robert

1986 Les fugitifs de Francis Veber

Retour à l'accueil