Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Sep

"Otez-moi d'un doute" d'Eric Slabiak

Publié par Patrick  - Catégories :  #A écouter, #Coup de coeur, #2017

Synopsis : Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna, qu’il entreprend de séduire. Mais un jour qu’il rend visite à Joseph, Erwan réalise qu’Anna n’est rien de moins que sa demi-sœur. Une bombe d’autant plus difficile à désamorcer que son père d'adoption soupçonne désormais Erwan de lui cacher quelque chose…

Eric Slabiak est un compositeur, violoniste (violon qu'il débute à 5 ans et pour lequel il obtiendra un premier prix au conservatoire Royal de Bruxelles à 21 ans)  auteur et chanteur. En 1992, il a créé, avec son frère,  Olivier, le groupe Les yeux noirs. Le groupe se produit dans de nombreuses salles de spectacle et fait ensuite une grande tournée internationale qui emmènent les deux frères,  par exemple, en Ethiopie, Argentine, Corée, Ecosse, Hawaï. En 19 ans, le groupe a donné près de 1300 concerts. Parallèlement, Eric Slabiak participe à des albums et tournées pour Mano Solo, Philippe Léotard et Bernard Lavilliers. Côté cinéma, il apparaît aux génériques de La folle histoire d'amour de Simon Eskenazy de Jean-Jacques Zilberman en 2009, puis Du vent dans les mollets pour Carine Tardieu et Les gens du monde d'Yves Jeuland. Cette nouvelle comédie romantique  permet au compositeur de retrouver la réalisatrice Carine Tardieu.

C'est une une flûte et une harpe qui ouvrent ce disque, et le morceau L'effet d'une bombe , dure peu de temps,  mais, comme c'était déjà le cas pour d'autres B.O. de ce formidable label, BOriginal, (Voir L'étudiante et Monsieur Henri, La dream team" ou plus récemment 7 jours pas plus), dès le début je savais que j'allais aimer tout l'album. En effet, je ne peux dire pourquoi, mais à l'écoute des premières notes je sentais déjà largement que ces thèmes, particulièrement le premier - qui serait développé plus loin - feraient partie de mes nouveaux coups de coeur. Le premier morceau me fait penser à un autre compositeur, Georges Delerue. C'est avec  un piano, seul,  que le deuxième titre arrive tout aussi bien à procurer une belle émotion qui éclot au fur et à mesure. Puis vient La mise à feu où le mouvement du piano et des violons sonne comme une valse, une ritournelle, qui nous fait si agréablement tourner  la tête. Les inspirations du compositeur sont Mozart et Vivaldi et les morceaux Les charbons ardents  et La mèche se consume en sont une très belle illustration.  Dans cette B.O., il y a quelques chansons de Naïve New Beaters, Stephen William Cornish et Amanda Leigh et une troisième qui trouve parfaitement sa place dans cette B.O, la magnifique chanson de Serge Reggiani Ma fille. Vers la maternité est le superbe développement du deuxième titre qui me donne presque des frissons au moment où le piano, seul, est rejoint par un second clavier au rythme plus accéléré pour un joli crescendo. Cela fait partie de ces moments magiques que j'aime beaucoup, introduit par un second piano, un autre violon et qui vous procurent une immense émotion. C'est la harpe qui remplace le piano pour la seconde version du thème de La mise à feu dans L'ombre d'un doute, toujours aussi intense. Erwan et Anna est la réunion de plusieurs de ces thèmes, son développement orchestral  leur apporte une belle évolution et en font l'un des plus beaux titres de ce magnifique album qui fourmille de musiques  que l'on a envie de réécouter sitôt achevées pour leur belle maîtrise de la mélodie, pour la qualité de l'orchestration, pour toute l'émotion, pour tout le romantisme qu'elles dégagent et bien plus encore.

Tracklist & musiciens     
01. L effet d une bombe    
02. La deconvenue    
03. La mise a feu    
04. Papagena (w.a. Mozart)    
05. Les charbons ardents    
06. La meche se consume    
07. Heal tomorrow – interprete par naive new beaters, izia    
08. Du vent dans les voiles    
09. Faithful – interprete par amanda leigh wilson, stephen william cornish    
10. Vers la maternite    
11. L ombre d un doute    
12. Peres et filles    
13. Ma fille – interprete par serge reggiani    
14. Erwan et anna    
15. Otez-moi d un doute- generique fin     musiciens
    
musique originale composee et orchestree par Eric slabiak    
orchestre : fame’s project    
    
Macedonian radio symphonic orchestra - skopje, macedonia    
Direction d’orchestre : Oleg Kontradenko    
Piano : Caroline Sageman    
Flute : Claire Luquiens    
Basse : Jerome Arrighi    
Harpe : Iliana Selimska    
Hautbois : Vladimir Lzarevski    
Mandoline : Robert Le Gall    
Monteur musiques : Cecile Tournesac    
    
Enregistre et mixe par loris bernot au studio vk productions et au studio versus    

"Otez-moi d'un doute" d'Eric Slabiak

En 2012, dans la lignée des labels créés par la maison de disques Cristal Groupe et fort de l'accompagnement auprès des compositeurs de musique via Cristal Publishing, Eric Debègue lance le label BOriginal. Ainsi son action auprès des compositeurs pour défendre leurs droits et protéger leurs œuvres est complétée par la production de la BO auprès du grand public. Le label dispose également de l'équipement de Cristal Groupe, notamment d'un studio d'enregistrement où sont produits des projets phonographiques et audiovisuels. 

Commenter cet article

Archives

À propos

Des infos, des avis, des cycles mais aussi des biographies, des filmographies sur les maestro du 7ème art. Le tout en musique.