Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

L'école de la vie

Synopsis : Anita, Rita, Ricardo et Andrés forment une bande de copains trisomiques qui partage les bancs de la même école depuis 40 ans. Mais ils aspirent à une autre vie. Ils voudraient juste pouvoir faire comme tout le monde: être autonome, gagner de l’argent, se marier, fonder une famille. Bref, qu’à plus de 50 ans, on ne les considère plus comme des enfants! Mais est-ce que l’école de la vie leur permettra de réaliser leurs rêves ?

Ce documentaire - réalisé par Maité Alberdi à qui l'on doit déjà El salvavidas en 2011 et  La Once en 2014, qui avait obtenu de nombreux prix et une nomination au GOYA comme meilleur film Ibero-américain - a  été  aussi de nombreuses fois nominé dans les festivals dont le Seattle International Film Festival, le Gramado Film Festival ou plus proche,  au 39ème Festival International de film de femmes, à Créteil,  où il a obtenu le Prix du Public pour le Meilleur long métrage documentaire.  Parmi les documentaires, il y a ceux qui sont clairement définis comme tels et il y a ceux qui ressemblent à s'y méprendre à une fiction. En effet, ici, la qualité du sujet et la finesse du traitement permettent de suivre l'histoire (ou plutôt les histoires) à laquelle on adhère assez rapidement et, chemin faisant,  on en oublie presque que ce n'est pas un film de fiction. C'est là que réside la force de ce très beau film qui nous apprend beaucoup sur les personnes atteintes du syndrome de Down (Plus communément appelé La trisomie 21). Dans ce film, il n'est pas question de s’apitoyer sur leur sort,  mais plutôt d'aborder un constat de ce qu'il se passe lorsqu'ils ont atteint un certain âge (La durée de vie a progressé ces dernières années) et qu'ils souhaitent devenir indépendants. On se rend vite compte que beaucoup d'obstacles se dressent, souvent issus de clichés ancrés dans la pensée populaire, beaucoup de portes leur sont fermées, à commencer par celles des habitants qui ne veulent pas leur ouvrir (Grande scène édifiante du film). Plus le film avance, plus nous prenons part à ces tranches de vie que l'on aimerait plus libres, plus heureuses. Il n'est pas toujours aisé de parler avec justesse de sujets aussi délicats mais la réalisatrice a fait une oeuvre à la fois touchante et non dénuée d'humour grâce à ses protagonistes, hauts en couleur , qui transmettent, une force,  une énergie communicative. C'est un film qui éclaire autant qu'il est lumineux. Un documentaire qui apporte de la connaissance, de l'émotion, de la sensibilité et aussi beaucoup d'espoir. 

(©Docks66)

(©Docks66)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article