Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Le chalet de Samuel Hercule

Synopsis : Eté 2017 : Enceinte de trois mois, Adèle doit changer d’air. Ça tombe bien. Le hameau de Valmoline, au fin fond des Hautes-Alpes, est le haut lieu d’enfance de Manu, son compagnon. Le Chalet des Glaces les attend. Ils ne le savent pas encore, mais ils ne seront pas seuls pour l’été.
Eté 1997 : Jean-Louis Rodier, sa femme Françoise, et leurs deux enfants, s’installent au Chalet des Glaces. Une nouvelle vie commence pour eux.
Eté 2017 : Valmoline : Six habitants. Treize invités. A peine ont-ils passé le pont, qu’un énorme rocher fracasse l’ouvrage, écrasant un homme ligoté en contrebas… Le village est isolé. Le massacre peut commencer.

Samuel Hercule est un réalisateur, comédien et compositeur mutli- instrumentiste (guitare, piano, contrebasse…) . Comme réalisateur, il a signé les court métrages Le principe du canapé (2003) La Chaîne du froid (2009) et Arthur Flèche (2011). En tant que compositeur, il a écrit la musique des 7 téléfilms de la collection Les Dames entre 2011 et 2015. L'une des réalisatrice / scénariste était Camille Bordes-Resnais qui retrouve donc Samuel Hercule, comme compositeur sur Le chalet, diffusée l'année dernière, sur France 2.

Il était une fois une comptine, le genre de comptine qui peut être à la fois rassurante, proche de l'enfance et en même temps angoissante. Cette chansonnette sera le thème principal de cette B.O. très réussie de Samuel Hercule. Le titre d'après, "Froid", nous invite immédiatement à pénétrer dans ce mystère ambiant malgré la voix cristalline teintée d'ingenuité que l'on retrouvera souvent dans l'album. Cette voix rassurante nous vocalisera la comptine qui perd un peu en innocence et où l'on devine qu'elle est là pour mieux nous angoisser. C'est avec beaucoup d'efficacité que le compositeur instille l'ambiance froide de ce thriller. Avec principalement des claviers qui servent eux aussi à apaiser (Magnifique Les autres, Des regrets) ou à inquiéter (Excellent Marche Funèbre). Lorqu'il s'agit de créer un peu plus le malaise, le compositeur se sert de synthé comme cet Etrange qui l'est aussi par sa contruction. Mélange de piano, synthé, accompagnée souvent de vocalises, cette bande originale est très riche de thèmes, de rythmes,  et alterne principalement des thématiques liées aux personnages où le piano devient l'intrument de la beauté, et d'autres comme  Froid V2,  Genesta, ou encore Nappe où c'est plus le synthé qui domine avec parfois cette voix, au loin comme un paysage brumeux où l'on devine plus que l'on ne voit, ce qui rend l'angoisse plus grande. La comptine du début revient sous une forme instrumentale avec ce bruit de gouttes qui tombent. Un air qui ne vous quittera plus, une chanson que vous aurez peut-être envie de siffler ou de fredonner. J'aime beaucoup cette idée de se servir de cette comptine pour créer le suspense et cette femme qui vocalise nombres de morceaux ajoute à la beauté qui tranche avec le mystère. D'ailleurs tout l'album est ainsi avec une partie des thèmes qui inspirent de la quiétude, de la beauté et d'autres de l'inquiétude. Ces derniers sont amenés avec beaucoup de savoir faire où la surenchère n'existe pas mais où le résultat est largement atteint. Une bande orginale que nous ne sommes pas près d'oublier que ce soit pour les thèmes de qualité tel le très beau Juste un détail, cette voix que l'on aime entendre et ces quelques mots qui closent un excellent travail... Comptez jusqu'à trois.

Le chalet de Samuel Hercule
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article