Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Alexandra Harwood sur Le Cercle Littéraire de Guernesey

Synopsis : Londres, 1946. Juliet Ashton, une jeune écrivaine en manque d’inspiration reçoit une lettre d’un mystérieux membre du Club de Littérature de Guernesey créé durant l’occupation. Curieuse d’en savoir plus, Juliet décide de se rendre sur l’île et rencontre alors les excentriques membres du Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates dont Dawsey, le charmant et intriguant fermier à l’origine de la lettre. Leurs confidences, son attachement à l’île et à ses habitants ou encore son affection pour Dawsey changeront à jamais le cours de sa vie.

Lorsque l'on quitte ces habitants, ce groupe plus particulièrement de l'île de Guernesey, c'est avec beaucoup de regrets. On a l'impression de quitter une famille unie par un secret, par la douleur de la guerre et qui a tant d'amour à donner. Tous ces personnages, Juliet Ashton (Magnifiquement interprétée par la lumineuse Lily James), Dawsey Adams (Michiel Huisman),  Isola Pribby (Katherine Parkinson),  Eben Ramsey (Tom Courtenay), Amelia Maugery (Penelope Wilton) et la petite Kit (Florence Keen) sont si attachants que l'on aimerait que ça ne s'arrête jamais. On aimerait (J'aurais aimé) que l'histoire continue. Je n'ai vraiment pas vu le temps passer à suivre ce récit bouleversant interprété avec tant de retenue et de justesse,  aux scènes si empreintes d'émotion, cette très belle aventure dramatique et à la fois pleine d'espoir. De l'espoir qui nait par la lecture, le partage et est représenté par ce groupe de lecture qui, pour échapper aux représailles  Allemandes,  s'inventèrent un nom impossible (Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates) qui finit par prendre vie et peut-être leur sauver la vie. Un groupe qui s'est formé pour échapper à cette tragédie et  qui a continué à se voir pour le plaisir partagé que représente la lecture d'un livre.  Ce long-métrage, adapté de  la Fiction historique épistolaire écrite par   Mary Ann Shaffer et Annie Barrows en 2008 se déroule essentiellement sur cette belle île de Guernesey. Les vues qui nous sont proposées en font un endroit rêvé, elles sont superbes . Cet attachement, ce coup de coeur que j'ai eu pour ce magnifique long métrage n'est pas étrangé à cet endroit même si, pour des raisons logistiques,  le tournage ne s'y est pas déroulé entièrement. Cette histoire très forte m'a litteralement transporté. En plus d'être un drame historique et une belle romance, il y a aussi une recherche de la vérité sur certains faits, personnes qui ajoute à l'interêt grandissant. L'une des raisons qui m'a incité à aller voir ce film, outre la bande annonce et le synopsis, c'est la musique d'Alexandra Harwood que j'avais écouté avant et qui m'a enchanté. Elle y a mis beaucoup d'émotion, de la puissance et c'est une autre des éléments importants qui rend ce témoignage d'une partie sombre de la vie de ses habitants si poignant.  Et pourtant, elle ne prend jamais le pas sur le récit, elle est savamment distillée et sait arriver discrètement pour souligner une scène déjà forte mais qu'elle sublime encore plus. Des titres à vous recommander, il y en a plein, Prelude, par exemple, mais aussi The first Winter, Goodbye to their Children, Looking For Truth ou bien encore Juliet and Dawsey. Alors oui, lorsque le générique est arrivé, j'eus beaucoup de mal à partir. Mais heureusement j'ai pu écouter avec un bonheur encore plus grand, une émotion encore plus forte, ces quelques notes qui entament cette magnifique B.O. d'une compositrice que j'appécie de plus en plus. Un beau voyage que je ne saurais que trop vous conseiller. Mais bien sûr, vous n'êtes pas obligé de me croire, allez voir ce film et écouter cette musique, qui, probablement vous emballeront tous les deux. Et puis, à l'occasion, venez partager pour dire si vous êtes d'accord.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article