Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Prix UCMF 2020

C'est le 17 Juin que seront remis les Prix UCMF, lors de la 5 ème édition. Au sein de cette très belle sélection - dont vous trouverez le détail plus bas - , il y a Romain Paillot pour Achoura dont je vous avais parlé, Mathieu Alvado, présent pour trois court-métrages dont deux d'animation que l'on retrouve, après son prix en 2018 pour A song for the whales et Rob qui avait été aussi récompensé pour Un Ciel radieux. Parmi les précédentes nominations, nous retrouvons Alexandre Desplat (L’Île aux Chiens) qui est là, cette année, pour deux films, tout comme  Grégoire Hetzel, déjà nominé en 2018 pour le film Les Fantômes d’Ismaël. Il y a deux bons  films avec Fabrice Luchini qui sont représentés avec deux très bonnes B.O. dont celle,  pleine de mystère,  de Laurent Perez Del Mar et celle de Benjamin Esdraffo. Ecrire cet article m'a permis aussi de découvrir des noms comme Cyrille Marchesseau avec son excellente partition pour  Gloomy eyes. C'est un plaisir aussi de voir le talentueux Mathieu Lamboley de nouveau nominé après Le Retour du Héros l'année dernière. Je pourrais aussi citer Alexis Rault avec sa magnifique musique pour le film Les Hirondelles de Kaboul ou bien Dan Levy qui a déjà reçu un César et un Annie Awards pour ce même film, J’ai perdu mon corps,  et enfin Nicolas Jorelle dont j'adore la chanson qui débute sa belle B.O. Mauvaise Mère. Comme je le disais au début, c'est encore une très belle sélection. Je vous ai donc fait la playlist contenant des extraits de leurs brillants scores sur Spotify et Souncloud (Il y a certaines musiques dont je n'ai pas trouvé d'extrait la comme, entre autres, On nous appelait Beurettes, ​​​Qu’importe si les bêtes meurent, Sonnez après minuit, Sous mousse ce qui explique leur absence).
Bonne chance à tous les nominés ! 

Dans la Catégorie Cinéma :
Alexandre Desplat, pour Little Women de Greta Gerwing et Adults in a room de Costa Gavras.
Benjamin Esdraffo pour Alice et le maire de Nicolas Pariser
Grégoire Hetzel pour Roubaix, Une lumière de Arnaud Desplechin et Convoi Exceptionnel de Bertrand Blier
Laurent Perez del Mar pour Le Mystère Henry Pick de Rémi Bezançon

Dans la Catégorie Cinéma d’animation :
Christophe Héral, pour Le voyage du Prince de Jean-François Laguionie et Xavier Picard
Mathieu Lamboley pour Minuscule 2 – Les mandibules du bout du Monde de Thomas Szabo et Hélène Giraud
Dan Lévy pour J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin
Alexis Rault pour Les Hirondelles de Kaboul de Zabou Breitman et Elea Gobbe Mevelec

Dans la Catégorie Fiction TV  : 
Thomas Cappeau pour Trauma de Fred Grivois
Nicolas Jorelle pour Mauvaise Mère, d’Adeline Darraux
David Reyes pour Les Rivières pourpres, saison 2 de Ivan Fegyvères, Olivier Barma, David Morley et Manuel Boursinhac
Rob pour Les Sauvages de Rebecca Zlotowski

Dans Catégorie Documentaire : 
René-Marc Bini pour Les Damnés, des ouvriers en abattoirs d’Anne-Sophie Reinhardt
Mathias Duplessy pour On nous appelait Beurettes de Bouchera Azzouz
Piers Faccini pour Internet ou la révolution du partage de Philippe Borrel
Etienne Forget pour Une espèce à part de Franck Courchamp et Clément Morin

Dans la Catégorie Jeune Talent :
Erwann Chandon pour Quand on crie au loup de Marilou Berry
Thomas Dappelo pour Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon
Romain Paillot pour Achoura de Talal Selhami
Romain Trouillet pour Edmond d’Alexis Michalik

Dans la Catégorie Court Métrage  :
Mathieu Alvado pour Safety de Fabrice Joubert
Amine Bouhafa pour Qu’importe si les bêtes meurent de Sofia Alaoui
Thomas Groenweghe pour Sonnez après minuit de Sabrina Tenfiche
Olaf Hund pour Sous la mousse d’Ollivier Briand

Dans la Catégorie Court Métrage d’animation : 
Mathieu Alvado pour Royal Madness d’Eunbyeol Ko, Milàn Salmona, Mriganka Bhuyan, Romain Couderette, Sean Lewis et Wenkai Wang et

Blind eye de Isabela Litiger de Pinho, Bruno Cohen, Rohit Kelkar, Yujia Wang, Germaine Colajanni, Rohan Deshchougule et Diego Porral
Cyrille Marchesseau pour Gloomy eyes de Fernando Maldonado et Jorge Tereso
Jérôme Rotier pour Hello de Thomas Lajon
Albin de la Simone pour La vie de château de Clémence Madeleine-Perillat et Nathaniel H’Limi

Dans la Catégorie Partition Internationale : 
Michael Giacchino pour Spiderman, far from Home réalisé par Jon Watts
Hildur Guðnadóttir  pour Joker de Todd Phillips
Alberto Iglesias pour Douleur et gloire de Pedro Almodovar
Max Richter pour Ad Astra de James Gray

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article