Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Antigone

Synopsis : Antigone est une adolescente brillante au parcours sans accroc. En aidant son frère à s'évader de prison, elle agit au nom de sa propre justice, celle de l'amour et la solidarité. Désormais en marge de la loi des hommes, Antigone devient l'héroïne de toute une génération et pour les autorités, le symbole d'une rébellion à canaliser...

Antigone est le cinquième film de Sophie Deraspe, après entre autres, Les signes vitaux en 2009 et Les Loups en 2015. Pour ce nouveau film, elle a décidé d'adapter de manière très contemporaine  , l'Antigone de Sophocle, déjà adapté plusieurs fois au théâtre (1944, Jean Anouilh) ou au cinéma (1962, William Dieterle). Pour cette nouvelle relecture de la tragédie grecque, elle s'est entourée d'un casting quasi méconnu, puisque pour certains c'était leur premier ou deuxième film mais très brillant à l'image de la formidable Nahéma Ricci (Vue avant dans Ailleurs, 2017, de Samuel Matteau),  interprète du rôle titre, qui est extraordinaire. Nul besoin d'avoir lu la tragédie ou d'avoir vu une des adaptations pour comprendre et apprécier ce magnifique film où l'amour n'est pas qu'un vain mot mais représente tout ce qui mène l'héroïne à faire ses choix qui lui feront prendre des risques. C'est une ode à l'amour de la famille. L'amour comme une force pour tenir et supporter ces différentes épreuves qu'elle devra traverser. Ne jamais dévier de son but, de sa mission, et user de cette grande force de caractère dont Antigone fait preuve. Nahéma Ricci est, pour moi, une très belle révélation et constitue l'une des très bonnes raisons d'aller voir le film. L'autre c'est de voir de très belles scènes, très fortes grâce aux autres acteurs / Actrices dont Antoine DesRochers (Vu récemment dans l'excellente comédie Jeune Juliette, 2019) ou Nour Belkhiria dont c'est le premier film. Je n'ai pas lu ni vu ses précédentes œuvres mais j'ai beaucoup aimé le parallèle fait entre l'histoire originale et le contexte social. C'est brillant, très bien réalisé. La musique a été confiée à de jeunes compositeurs, découverts durant les auditions. Pour leur première B.O., Jad Orphée Chami  et Jean Massicotte nous livrent une B.O. soulignant bien l'intensité du film avec, entre autres, un très bon titre Sacrifice. C'est un très bon film révélateur de nombreux talents et qui donne à voir une belle preuve de la puissance de l'amour. Un très beau film intense.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article