Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Le blog a 7 ans !!!

Tout a commencé le 7 Octobre 2013... Le blog a 7 ans et la passion est toujours là,  je pense même qu'elle est encore plus forte qu'avant sa création.  Tous ces échanges que j'ai eu durant l'année - du blog - écoulée, tous ces retours que j'ai eu m'encourage encore plus à continuer. 7 ans après je suis toujours très heureux de vous faire partager cette indéfectible passion pour la musique de film et ce profond respect pour les compositrices et compositeurs qui me font passer de si bons moments à l'écoute de leurs B.O. Alors en route pour les 8 ans 

Pour fêter ce petit anniversaire, je vous propose, comme j'aime le faire, une playlist avec, pour commencer un titre d'Ennio Morricone, chanté par Amii Stewart,  pour le film Attache-moi ! (1989), après, c'est une excellente version  Brésilienne d'Ave Maria par Laetitia Pansanel-Garric,  qui donne très envie de bouger, puis Camille Nina (September) composée par Delphine-ciampi donnant envie de claquer des doigts en rythme, très sympa. Vient ensuite Christophe Héral, pour ce très beau titre, léger, Haenral (Du film Le voyage du prince)   suivi de The Rise of the Railway composé par Pablo Pico pour le documentaire passionnant La saga du rail. En plus d'un très bon rythme,  ce morceau se termine par un sifflement au style Morriconien. Ensuite,  allons Sur le chemin de l'école, en compagnie de Laurent Ferlet pour ce superbe Final. Florence Caillon a composé ce titre suspens, issu de la BO du film Qui a tué Lady Winsley, Hayan. Et nous terminerons, comme nous avons commencé,  avec Ennio Morricone, Libera, amore mio (1) pour le film du même nom.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article