Ce soir dans la catégorie Flashback, je vous propose de revenir, à l'occasion des Césars qui vont bientôt avoir lieu, sur la toute première musique récompensée. En fait, c'est un César à titre posthume, que viendra chercher son père, le compositeur François De Roubaix étant décédé le 21 Novembre 1975.

"Le vieux fusil" est l'une de ses meilleurs compositions. Il a su une fois encore trouver la justesse pour ce film poignant avec Romy Schneider et Philippe Noiret. Nouvelle preuve de son originalité mariant les synthétiseurs qui donnait cette angoisse ("Le vieux fusil 1944", "La mort") et le coté plus orchestral où la douceur et la légereté prenaient place ("Clara et julien", "Clara 1939".

Mais je reviendrais plus longuement sur ce compositeur d'exception.

Retour à l'accueil