Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Ennio Morricone sur Espion lève-toi (1981)

Synopsis : Expert financier à Zurich, Sébastien Grenier mène une vie tranquille aux côtés de sa femme, Anna Gretz. En sommeil depuis une dizaine d'années, il s'avère que celui-ci est un ancien espion, membre du SDECE, le service de renseignements français. Mais tout remonte à la surface lorsqu’il est contacté par un certain Jean-Paul Chance pour enquêter sur les attentats des "Brigades populaires". Se méfiant de lui, Grenier alerte son ami et confrère, Henri Marchand pour qu'il vérifie les antécédents de Chance. A la mort de Marchand, Sébastien comprend qu'il est manipulé par le KGB dont la volonté est d'éliminer tous les espions français. Piqué au vif, il décide de se venger.

Il y a parfois des castings si alléchants que ça peut être l'une des principales raisons qui incite à regarder un film. Lino Ventura, Michel Piccoli et Bruno Crémer sont, dans ce film, l'un des atouts majeurs de ce film d'espionnage très réussi signé par le grand Yves Boisset à qui l'on doit, entre autres , Le saut de l'ange (1971), L'attentat (1972), Le juge Fayard dit le Shériff (1977). Dans ce long-métrage nous retrouvons donc  Lino Ventura, comme toujours,  parfait dans le rôle de cet ex espion obligé de reprendre du service, Michel Piccoli très énigmatique dont on ignore durant une bonne partie du film de quel côté il est et Bruno Crémer encore plus secret dont nous savons seulement qu'il partira de cette belle ville de Zurich, son travail terminé. Et au milieu de ce casting masculin, l'atout charme avec Krystyna Janda. Adapté d'un roman de George Markstein, cette intrigue, très bien ficelée et surtout, brillamment interprétée tient en haleine du début jusqu'à la fin.  La présence de Michel Audiard aux dialogue ne se ressent pas trop dans les échanges entre Michel Piccoli et Lino Ventura mais leur duo est savoureux et leurs nombreuses scènes en communs donnent lieu à de très bon moments. Un très bon film d'espionnage qui bénéficie, une fois encore d'une musique inoubliable d'Ennio Morricone. Ce n'est pas la première fois qu'il collabore avec Yves Boisset puisqu'en 1972, il était à la baguette pour le long métrage L'attentat avec un thème principal très impressionnant qui fait partie de ses meilleurs titres dans le domaine du thriller. Cette fois, il s'agit plus de thèmes dédiés aux personnages comme le très beau pour Anna qui revient dans plusieurs versions dont la plus connue (celle qui se retrouve souvent dans les "compil'" et que j'ai d'ailleurs découvert comme ça) est Mélodie pour Anna. L'autre thème est celui du réveil... militaire avec cette Marche en La. Ce morceau d'action qui entame le long métrage souligne, avec efficacité, une grande scène d'ouverture. Le troisième motif que j'apprécie beaucoup est celui pour Sébastien Grenier (Lino Ventura), Espion lève-toi . Comme les deux morceaux précédents ce titre a plusieurs variations. C'est une trompette triste qui débute ce thème qui fonctionne comme beaucoup de thèmes du maestro en trois partie (un début, développement souvent magnifique il est vrai, fin qui reprend l'orchestration du début). Ajoutez à ça des titres plus courts pour le suspens et vous aurez une nouvelle fois une très bonne B.O du maestro dans sa belle période Française (Le Secret, Le professionnel, Le clan des siciliens).

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article