Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La musique de film

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Astrid de Nicklas Schmidt

Aujourd'hui, je vais vous parler du biopic Astrid de Pernille Fischer-Christensen dont la musique est signée Nicklas Schmidt. Le compositeur Danois a déjà composé pour de nombreux courts et longs métrages  Zombiehagen en 2014 (Gagnant aux International Independent Film Awards), L'ours Montagne (2011), A la poursuite du Roi Plumes (2014), Les enquêtes du Département V: Délivrance (2016), nominé aux Jerry Goldsmith Awards en 2017, The Artic Giant (2013), également nominé aux Jerry Goldsmith Awards en 2017) ainsi que pour la télévision (Friheden et Finding Home, 2018). Il a aussi composé des œuvres pour musique de chambre, de la musique symphonique et des musiques pour le théâtre.

Synopsis : En 1920, Astrid Lindgren a 16 ans et des rêves plein la tête. Elle décroche un travail de secrétaire dans un journal local, tombe amoureuse de son patron, se retrouve fille-mère. Talentueuse et résiliente, libre et déterminée, elle inventera des héroïnes à son image, dans des romans qui la rendront célèbre.

Après avoir vu le film, j'ai eu très envie d'aller acheter les livres qu'elle avait écrit (Zozo la tornade , Fifi Brindacier, Les Frères Coeur-de-lion), j'ai eu envie d'en apprendre plus sur cette femme hors du commun interprétée avec beaucoup de talent par la pétillante Alba August. Dans ce long-métrage, elle est lumineuse et incarne avec force et justesse ce rôle de femme combattante et déterminée. Le reste du casting, à l'image de Trine Dyrholm,  Henrik Rafaelsen, Maria Bonnevie, est d'ailleurs impeccable et participe grandement à la qualité du film. Ce drame est vraiment poignant par moment mais sait toujours rester juste. C'est souvent par le biais d'un geste, d'une parole que vient l'émotion. La musique y est bien sûr aussi pour beaucoup. Le score de Nicklas Schmidt  souligne certains passages sans jamais prendre le pas sur la scène et, à d'autres moments accompagne une grande décision. un grand changement. Si le film fourmille de scènes toutes aussi belles les unes que les autres, l'album regorge de titres que j'ai aimé pour leur dynamisme, leur beauté, leur douceur et l'amour qui s'en dégage. L'un de mes titres préférés est Haircut qui possède de très bons mouvements de cordes et s’accélère au fil du morceau. Puis même si je vous conseille l'écoute de tout l'album, je trouve qu'il y a des titres qui ressortent plus par leur intensité - plus encore après avoir vu le film - comme To Stockholm, Journey To Denmark ou encore le superbe Leaving Blomberg. Qu'ils soient joués par des cordes ou par le piano, ces morceaux sont émouvants sans être larmoyants, sublimant les scènes sans jamais les alourdir. La justesse de la musique se constate particulièrement sur les titres Storytelling in bed, I am your grandpa, Together At church où le compositeur et la réalisatrice ont su trouver un savant équilibre donnant lieu à des scènes encore plus touchantes. Cette captivante histoire de femme courageuse avec la qualité de jeu de l'actrice principale, de la réalisation et de la musique en font un film magnifique, vibrant d'émotions  où l'amour transparaît  sur beaucoup de plans. 

Musiciens
Orchestre: Budapest Art Orchestra  
Chef d'orchestre: Péter Pejtsik 
Piano: Tanja Zapolski
Additional Piano & Organ: Nicklas Schmidt
Violon: Attila Pintér, Csenge Ilosfai
Viole: Andor Jobbágy
Violoncelle: Krisztián Kurucz
Harpe: Kinga Szilagyi

Musique additionnelle: Peter Due 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article