Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

LES RÉCOMPENSES DES IFMCA AWARDS 2020

Les lauréats (tes) des 17èmes IFMCA Awards ont été révélé (e)s. Nous retrouvons John Powell pour sa B.O. d’aventures L’appel de la forêt (Partition de l’année et Meilleure partition pour un film d'action / D'aventures / Thriller). Il avait déjà été Lauréat en 2019 (Partition de l'Année et  meilleure partition pour un film Fantastique / de Science Fiction / d'Horreur) avec Solo. Michael Giacchino (Avec Nami Melumad cette année) avait déjà obtenu un prix l’année dernière pour Jojo Rabbit et deux l’année d’avant (Dont Meilleure partition pour un film Fantastique / de Science Fiction / d'Horreur) avec La planète des singes: Suprématie. Les deux années précédentes il avait été le compositeur de l’année qui revient, cette année, à Daniel Pemberton avec Enola Holmes, Les sept de Chicago, Comme des Phénix : L'esprit paralympique. Après 2016 (The Hunt) et 2020 (Our Planet) Steven Price a obtenu, de nouveau, un prix dans la catégorie Meilleure partition pour un documentaire pour le film David Attenborough : Une vie sur notre planète. C’est déjà dans la catégorie  Meilleure partition pour une comédie que Christopher Willis était reparti avec une récompense, La mort de Staline. Cette année c’est avec The Personal History of David Copperfield. Avant Bruno Coulais pour Le peuple loup, les précédents compositeurs Français récompensés étaient Alexandre Desplat (Compositeur de l'année) en 2018 et Laurent Perez Del Mar pour sa B.O La Tortue Rouge en 2017.
Bravo à tous les gagnants de cette année !

La partition de l'année
L'appel de la forêt composée par John Powell

Compositeur de l'année

Daniel Pemberton : Enola Holmes, Les sept de Chicago, Comme des Phénix : L'esprit paralympique)

La révélation de l'année

Thomas Clay

La meilleure partition pour un film dramatique

Fukushima 50 composée par Tarō Iwashiro

La meilleure partition pour une comédie

The Personal History of David Copperfield composée par Christopher Willis

La meilleure partition pour un film d'action / D'aventures / Thriller 

L'appel de la forêt composée par John Powell

La meilleure partition pour un film Fantastique / de Science Fiction / d'Horreur 

Wonder Woman 1984 composée par Hans Zimmer

Meilleure partition pour un film d'animation :

Le peuple loup Composée par Bruno Coulais

Meilleure partition pour un documentaire 

David Attenborough : Une vie sur notre planète Composée par Steven Price

Meilleure partition pour une série T.V.

Le jeu de la dame Composée par Carlos Rafael Rivera

Meilleure partition pour un jeu vidéo ou un média interactif :

Medal of Honor: Above and Beyond Composée par Michael Giacchino et Nami Melumad

Meilleure réédition ou réenregistrement de l'année

Le roi des Rois Composée par  Miklós Rózsa; the City of Prague Philharmonic Orchestra and Chorus, Conduit par Nic Raine; album produit par James Fitzpatick; Notes internes de  Frank K. DeWald and James Fitzpatrick; Direction artistique de Nic Finch and Gareth Bevan (Tadlow Music)

Meilleure réédition - Compilation : 

JOHN WILLIAMS IN VIENNA, Composée par John Williams; the Wiener Philharmoniker and Anne-Sophie Mutter, conduit par John Williams; album produit par Bernhard Güttler; Notes internes d'Otta Biba; direction artistique de  Büro Dirk Rudolph (Deutsche Grammophon)

L'éditeur de l'année : 

Quartet Records, José M. Benitez

La composition de l'année

Main Title de la série Le jeu de la dame Composé par Carlos Rafael Rivera

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article