Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Hommage à Bertrand Tavernier

Le grand réalisateur français, Bertrand Tavernier vient de nous quitter à l'âge de 79 ans. Pour moi, il était l'un des plus grand réalisateurs mais aussi un grand défenseur du cinéma Français (Voir le travail formidable que ça a dû être pour nous offrir ce Voyage à travers le cinéma français. Que ce soit pour le film sorti en 2016 ou la série en 9 parties de 2017) et un passionné de cinéma Américain. L'écouter parler de cinéma avec tant d'engouement,  était un grand plaisir qui me manquera. Il était celui qui nous permis de savourer de très bons films tels L'horloger de Saint-Paul en 1974 qu'il eut tant de mal à sortir mais qui a obtenu le prix Louis Delluc, Coup de Torchon en 1981, La vie et rien d'autre (1989), Autour de Minuit  (1986) pour lequel le compositeur, Herbie Hancock, obtint un César, un Oscar et une nomination aux Golden Globes,  ou encore L'Appât (1995) qui fit connaitre Marie Gillain. Il abordé de nombreux genres (Drame, Comédie, Policier, Aventures, Guerre, Historique) et à chaque fois, le film était parfait. La réalisation, le choix des acteurs ou bien la musique.  Il est vrai qu'au sein de sa belle filmographie nous retrouvons, entre autres, les talentueux compositeurs Philippe Sarde, avec qui il débuta une très belle  collaboration sur le tout premier L'horloger de Saint Paul. Ensemble, ils feront aussi  Le juge et l'assassin (1976), Des enfants gâtés (1977), Coup de torchon (1981), Un dimanche à la campagne (1984), L.627 (1992), La fille de d'Artagnan (1994), La princesse de Montpensier (2010) et Quai d'Orsay (2013). Nombres de ces musiques  sont d'ailleurs réunies dans le cd (De la belle collection Ecoutez Le Cinema!) Le cinéma de Bertrand Tavernier. Durant sa carrière il a aussi fait appel à Antoine Duhamel  pour les films Que la fête commence... (1975), La mort en direct (1980), Daddy Nostalgie (1990) et Laissez-passer (2002), Oswald d'Andrea pour ses deux films de guerre sur le premier conflit, La vie et rien d'autre (1989) et Capitaine Conan (1996). Bruno Coulais avait mis en musique le long métrage et la série de documentaires Voyage à travers le cinéma français. Il s'était enfin, adjoint les services de Marco Beltrami pour Dans la brume électrique (2009). Bertrand Tavernier était aussi le président de l'institut Lumière depuis 1982, grâce, entre autres, à qui je peux savourer chaque mois un nouveau numéro de la revue Positif dont le réalisateur fut un temps chroniqueur. Il a écrit plusieurs livres dont 50 ans de Cinéma Américain, co-écrit avec Jean-Pierre Coursodon, une référence pour tous les cinéphiles. Bertrand Tavernier savait communiquer sa passion et faisait partie, selon moi, des grandes personnalités du cinéma nous ayant offert nombres de chef-d'œuvre cinématographiques, de belles leçons de cinéma . Je n'ai pas eu la chance de le rencontrer mais ce qui est sûr c'est qu'il laisse un vide énorme. Comme d'habitude sur ce blog, je lui rends aussi hommage en musique avec ces quelques extraits composés par Philippe Sarde, Antoine Duhamel, Herbie Hancock, Oswald d'Andréa, Marco Beltrami, Henri Texier et Bruno Coulais. Puis, vous pourrez revoir les bandes annonces de ses films.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article