Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

The Last Hillbilly - Jay Gambit (Avec Tanya Byrne)

Synopsis : Dans les monts des Appalaches, Kentucky de l’Est, les gens se sentent moins Américains qu’Appalachiens. Ces habitants de l’Amérique blanche rurale ont vécu le déclin économique de leur région. Aux États-Unis, on les appelle les «hillbillies» : bouseux, péquenauds des collines. The Last Hillbilly est le portrait d’une famille à travers les mots de l’un d’entre eux, témoin surprenant d’un monde en train de disparaître et dont il se fait le poète.

Dès le départ de ce Documentaire, réalisé par Diane Sara Bouzgarrou et Thomas Jenke, cette voix rocailleuse et la musique de Jay Gambit, musicien noise de la scène de Philadelphie (Avec Tanya Byrne du groupe Bismuth) , qui instaure un climat un peu angoissant, nous savons que ce ne sera pas un voyage touristique que nous ferons mais plutôt un voyage où l'authenticité est préservée, où vivent encore quelques habitants de cette région, presque désertée, du Kentucky, les monts des Appalaches. Parmi ces habitants, il y a Brian Ritchie et sa famille. C'est Brian qui nous emmènera à la découverte de cet endroit autrefois prospère grâce à la mine mais dont la fermeture a précipité le départ de beaucoup de ses habitants. Nous apprenons beaucoup grâce à notre guide sur les origines de ce lieu, son histoire et sa culture, il nous parle de sa propre vie, de sa famille, de ses blessures que l'on voit et celles que l'on devine. Entre le réel et sa vision, entre le passé et l'avenir, ce film nous invite à aller au-delà des idées reçues sur les Hillbillies et leur mode de vie. La musique de Jay Gambit, quant à elle, participe à ce climat crépusculaire. Il a écrit une partition à l’aide d’instruments appartenant au folklore appalachien et de bruits d’industries minières – jadis très présentes dans l’est du Kentucky, mais désormais appelées à disparaître. Un film vrai qui fait que l'on s'attache volontiers à cette famille meurtrie par le passé mais qui garde encore l'espoir de jours meilleurs.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article