The Last Matinee / Al morir la matinée est un film d'horreur Uruguayen réalisé par Maximiliano Contenti. A la baguette, c'est Hernán González. Il retrouve le réalisateur après la comédie de 2017, Neptunia. Pour ce film, le compositeur a écrit une musique bien flippante et ce dès le début, avec le Main titles. ​​Au sein de ce titre  et Girl Power il y a un thème que j'aime beaucoup à la façon des années 80 qui a un côté course éperdue lorsque nous nous rendons compte que nous sommes en danger. Le meilleur du genre étant Escape. Je trouve que, comme dans la deuxième partie de ce dernier et surtout   Darkness, l'ajout de différents sons, peu rassurants, comme des cordes qui crient ou qui simulent le rire sournois du meurtrier, ajoute au plaisir que l'on a découvrir cette musique très efficace. Ne cherchez pas un morceau qui pourrait faire une pause dans la tension, il y en a pas si ce n'est le tout début de Sweet Eyes - qui reprend d'ailleurs le joli thème entendu, plus rapidement, dans Main Titles et Girl Power - mais l'on revient très rapidement dans le vif du sujet, à savoir la peur et la tentative de survie dans ce cinéma. 

Retour à l'accueil