Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les dernières playlists créées ou mises à jour

La fête de la musique 2024 

Les sorties Ciné du mois de Juin 2024

Claude Lelouch 60 ans de carrière en 60 titres

Les titres en Partage

Des albums à (Re) Découvrir

Nikita - Eric Serra

Publié par Patrick

Je vous ai parlé très récemment du clip  Les idées mal placées, interprétée avec beaucoup de talent par Judith Chemla. Le film dont est issue cette chanson, Les goûts et les couleurs, réalisé par Michel Leclerc (A l'affiche, depuis aujourd'hui), décuple le plaisir que j'avais eu en visionnant le clip, et en écoutant l'album des chansons chantées aussi par Rebecca Marder. Dès la rencontre des personnages principaux, la grande chanteuse  Daredjane (Judith Chemla.) et la jeune chanteuse Marcia (Rebecca Marder), j'ai su que j'allais apprécier ce long métrage, et je ne me suis pas trompé. Il a tout du film que l'on revoit plusieurs fois, pour le plaisir. Le plaisir des chansons, de l'interprétation très juste, sincère et pour  l'histoire originale et captivante. Rebecca Marder est lumineuse et le duo qu'elle forme avec Felix Moati est formidable. Ce qui est passionnant dans ce long-métrage, c'est que nous voyons les dessous de la l'enregistrement d'un album écrit avec une chanteuse, disparue entre temps , avec ce que ça comporte de désaccords artistiques ou financiers liés à la disparition de cette icône , du point de vue des protagonistes et c'est d'autant plus dur lorsque les affectes entrent en jeu. Il est aussi question de différence quant à l'héritage artistique. Jusqu'où est-il possible d'aller dans la modernisation d'une chanson phare, par exemple, pour coller à son époque sans trahir l'esprit musical, sans que ça devienne un pur objet marketing tout juste bon à remplir des discothèques? Comme je l'ai déjà dit, les deux actrices sont vraiment très talentueuses, et nous offre une magnifique performance lorsqu'elles elle se mettent à chanter. A ce titre, le duo du début pour Me lancer dans l'inconnu est très émouvant. Et c'est encore le cas à l'écoute des deux très belles versions dans l'album. Que ce soit la carrière de Daredjane que l'on suit en flashbacks ou les extraits de concerts où se produit Marcia, les titres sont si bons que ça donne envie de revenir sur tout ce que l'on a pas entendu de l'icône des années 70 . Il faut dire que les chansons sont ou très belles, ou rythmées à souhait, à commencer par Les idées mal placées ou Denis, très électriqueelles  donnent très envie de se bouger. Entre le pouce et l'index, avec la participation amicale de François Morel, et Je ne te croyais pas si près (avec le réalisateur Michel Leclerc) sont deux duos, à deux époques différentes,  qui ont en commun une très belle mélodie. Les chansons donnent très envie de voir le film et, une fois le film terminé, trop tôt, tant les personnages sont attachants, on a juste envie de se réécouter toutes les chansons qui prennent une autre dimension, où l'émotion est plus présente, tel le passage de la chanson Les bonheurs d'à côté, autre beau moment dans le film que je n'hésite pas à me repasser. Tout comme Offre soumise à condition, déjà l'une de mes préférées qui figure dans une scène que j'ai beaucoup aimé. Ca faisait longtemps que je n'avais pas écouté un album de chansons qui m'avait autant enthousiasmé par leur qualité et leur diversité de rythmes. Une très belle découverte cinématographique et musicale que je vous conseille vivement.

Synopsis : Marcia,  jeune  chanteuse  passionnée,  enregistre  un album avec son idole Daredjane, icône rock des années 1970, qui disparait soudainement. Pour sortir leur album, elle doit convaincre l’ayant-droit de  Daredjane,  Anthony,  placier  sur  le  marché  d’une petite ville, qui n’a jamais aimé sa lointaine parente et encore moins sa musique. Entre le bon  et  le  mauvais  goût,  le  populaire  et  le  chic,  la  sincérité  et  le  mensonge,  leurs  deux  mondes  s’affrontent. À moins que l’amour, bien sûr.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article