Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les dernières playlists créées

Coups de coeur #27
 

Elmer Bernstein Filmography
 

Les titres partagés sur la page Facebook & twitter

Des albums à (Re) Découvrir

Ennio Morricone  : Quando l'amore è sensualità (1973) - Edition complète en 2022

Carlo Rustichelli : Letti sbagliati (1965) Remasterisé en 2022

Publié par Patrick

Synopsis : Ama, fille de demandeurs d’asile sénégalais, se sent complètement hollandaise. Lorsque la mère et le frère d’Ama sont arrêtés, Ama part à la recherche de son père à travers Rotterdam en plein hiver, dans l’espoir d’éviter l’expulsion. Au cours de ce voyage effrayant et palpitant, elle découvre ses racines, en partie grâce à son extraordinaire animal totem : un gigantesque porc-épic.

Dès le début de l'écoute de la B.O , de ce film familial, Totem, réalisé par Sander Burger, j'ai été emballé par le rythme alerte des titres dont Overture . C'est punchy, il y a du rythme et en plus il y a des moments très beaux tel le superbe Safe and Sound avec  des chœurs, dans sa deuxième partie.  La musique composée par Amaury Laurent Bernier est une très belle découverte. Parmi les beaux  titres, il y a la deuxième partie  de Finding the light qui possède une belle intensité grandissante et puisque l'on parle d'intensité, je trouve que l'un des meilleurs titres est Run Ama Run ! qui l'est encore plus avec un rythme parfois rapide et une musique qui prend de la hauteur, comme si, au trois quart, de celle-ci, on nous révélait quelque chose. La musique devient alors de plus en plus belle, plus ample puis reprend son rythme de course. On garde la même ambiance un peu dramatique au parfum d'aventures avec The River, se terminant délicatement comme si l'agitation cessait. Release the dogs est l'un des titres les plus rapides que j'aime aussi beaucoup avec des passages plus lents  ainsi que l'excellent The Encounter dont j'adore la progression de plus en plus rapide encore (1mn26) , de plus en plus forte qui trouve son apogée à 1mn53 dans un son retentissant. D'autres titres sont à citer tel The argument avec ses mouvements de cordes et son ambiance de suspens et puis la douceur qui s'installe pour terminer en beauté. Les chansons Mane May Ama et la reprise I am Ama nous font faire un beau voyage. Je ne connaissais pas le style très original du compositeur et je dois avouer avoir été conquis par cette très belle B.O. que je vous conseille vivement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article