Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les dernières playlists créées

Coups de coeur #27
 

Elmer Bernstein Filmography
 

Les titres partagés sur la page Facebook & twitter

Des albums à (Re) Découvrir

Ennio Morricone  : Quando l'amore è sensualità (1973) - Edition complète en 2022

Carlo Rustichelli : Letti sbagliati (1965) Remasterisé en 2022

Publié par Patrick

9, Harpsychord, écrit par Blats et Bruno Coulais (Les choristes, Mune, le gardien de la lune) est un très bel objet musical - et un très bel album, visuellement - qui  nous convie à un voyage où se côtoient le rock, le folk, la pop, le synthé à la recherche de la fameuse 9ème planète mais aussi et surtout autour du chiffre 9. C'est parfois très électrique, entrainant, joliment délicat, orignal avec de très belles mélodies.  Sur le site de 10h10, Un label de Cristal Groupe, on y apprend que l'idée de cet album date de loin mais que c'est seulement  50 ans plus tard que les deux amis artistes ont pu enfin la concrétiser. Et nous, auditeurs, pouvons donc profiter pleinement de cette réunion de styles, de talents pour nous offrir ce beau cadeau qui s'écoute d'une traite. Chaque chanson nous narre une histoire. C'est par une ambiance mystérieuse que  Nosfell nous explique dans Number Nine (Qui ne dure que 8mn59 !) ce que représente  le chiffe  9,  au gré des civilisations. Tantôt douce, elle devient pleine de fougue, électrique,  au gré de l'alternance  des rythmes ce titre ouvre en beauté l'album. Prenons de la hauteur, la tête dans les étoiles en écoutant la belle Elle est là, joliment interprétée par Jeanne Ruff. Cette chanson évoque la 9ème planète que l'on imagine là mais que l'on ne voit pas. C'est dans une ambiance synthé et rock avec la voix magnifique de Neïma Naouri qu'elle nous explique le pouvoir de l'argent, ses profits. Malédiction parle du poème de Friedrich von Schiller, utilisé par Beethoven dans sa 9ème symphonie, Ode à la joie, qu'Hitler s'est approprié durant la guerre en la faisant diffuser régulièrement. Nous retrouvons la voix envoutante de  Jeanne Ruff sur la belle  9 nuits entières où il y est question d'amour, de 9 nuits torrides. Blats nous parle, avec nostalgie, d'un endroit aujourd'hui disparu où se réunissaient de jeunes rockers, c'était  Tout au sud du 9ème, en bas de la rue Drouot. Atmosphère  fantastique et rock pour aborder le film Plan 9 d'Ed Wood (1958) connu pour ses nanar. Le matou est le héros de Les 9 vies des chats, chanson chorale, interprétée par Balthazar Ruff. La preuve par 9 est un bel hommage, endiablé,  à l'amour - pas physique cette fois -  dédiée à Ilona. Et en laissant tourner le cd, vous pourrez découvrir une dernière piste mais nous terminons cette chronique sur la neuvième. La réunion de talents a donné ce cd que je vous conseille pour découvrir un bel univers où les histoires nous passionnent et où la musique nous ensorcelle. 

Tracklisting & musiciens 
01. Number Nine (feat. Nosfell) 09:00
02. Elle est là (feat. Jeanne Ruff) 04:12
03. Krach Boum (feat. Neïma Naouri) 04:56
04. Malédiction (feat. Tom Leeb) 03:36
05. 9 nuits entières (feat. Jeanne Ruff) 04:40
06. Tout au sud du 9ème (feat. Blats) 04:24
07. Plan 9 (feat. Neïma Naouri) 03:48
08. Les 9 vies des chats (feat. Balthazar Ruff) 03:33
09. La preuve par 9 (feat. Nosfell) 04:59

Bruno Coulais : claviers
Slim Pezin : guitare électrique
Philippe Chayeb : basse
Claude Salmieri : batterie et percussions
Michel-Yves Kochman : guitare électrique et acoustique
Bulgarian Symphony Orchestra : cordes

Interprètes invités
Nosfell : chant
Jeanne Ruff : chant
Neïma Naouri : chant
Tom Leeb : chant
Balthazar Ruff : chant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article