Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est dédié à tous (tes) les compositeurs (trices) de musiques de film. A travers des filmographies, des interviews, des cycles, des news et des avis sur leur B.O. , nous vous invitons à (Re)découvrir leurs musiques.

Hommage à Claude Bolling

En Avril dernier, j'avais écris l'article pour fêter les 90 ans du grand compositeur de musique de films mais aussi le talentueux jazzman, Claude Bolling, et quelques mois plus tard, nous apprenons son décès. Pour moi, Claude Bolling c'est la musique du film Borsalino (1970) au rythme enjoué, dansant, l'un des plus célèbres du compositeur, et la série Les brigades du tigres (1974 - 1983). Si la qualité de la série policière de Victor Vicas est indéniable, parmi les raisons de son succès, il y a les histoires dans la grande histoire, l'interprétation de Jean-Claude Bouillon, Pierre Maguelon et Jean-Paul Tribout et la musique dont la fameuse chanson La complainte des apaches, chantée par Philippe Clay, et La dame du plantin interprétée par Marion Game. Au sein de cette B.O. il y a de nombreux titres de suspens dont Suspens Brigades et des titres très drôles comme Cancan. Claude Bolling c'est aussi une dizaine de films (ou téléfilms) mis en musique pour Jacques Deray,  comme cet excellent policier Flic Story (1975) au thème principal nostalgique, Borsalino et sa suite, Borsalino and Co.  (1974),  3 hommes à abattre (1980) autre grand film policier magnifiquement interprété par Alain Delon. Toujours de Jacques Deray,  il y a aussi le superbe extrait de Netchaïev est de retour (1991), avec, entre autres, Yves Montand ainsi que celui d'un autre grand film policier On ne ne meurt que deux fois (1985),  pour son thème au saxo (Saxo : Pierre Gossez), Un papillon sur l'épaule (1978) à la musique énigmatique, avec Lino Ventura qui précède un autre film de l'acteur, L'homme en colère (1979) dont les extraits Le Labyrinthe et la chanson romantique All over Now interprétée par Claudia Polley. Parmi la centaine de musiques composées pour le cinéma, j'adore celle pour Le magnifique (1973) avec Jean-Paul Belmondo. Cette comédie burlesque de Philippe De Broca est très drôle et réécouter sa musique nous plonge d'office dans cette bonne ambiance de comédie d'espionnage. Les sentiments ne sont pas oubliés à l'image du très beau thème Tatiana. Claude Bolling a mis aussi en musique le dernier film avec Jean Gabin (et Jean - Claude Brialy et Danielle Darrieux) L'année Sainte (1976). Ce joli thème débutant à l'harmonica (Harmonica : René Gary), aux tendances disco, fait partie de mes titres préférés du compositeurs comme tous ceux présents dans cette playlist. Il a créé les premières musiques pour les adaptations cinématographiques de Lucky Luke (1971) et a été aussi très présent à la télévision. L'étrange Monsieur Duvallier (Autre série de Victor Vicas, 1979) et son excellent générique sifflé,  Claudine (1978), titre romantique, Le clan (1988)  que j'avais partagé il n'y a pas longtemps, au style jazzy ou bien encore le générique de l'émission Les rendez-vous du dimanche, présenté par Michel Drucker (1975). Vous pourrez aussi entendre au sein des ces deux heures en hommage a ce grand musicien des extraits du téléfilm Louisiane (1984) dont la chanson Louisiane Waltz interprétée par Dee Dee Bridgewater, de la comédie La gueule de l'autre (1979), du film policier Le solitaire qui termine de magnifique façon,  à la flute et un des morceaux du thriller Dites-le avec des fleurs (1974). La playlist débute par deux titres hors film, où ils mariait le classique au jazz,  Suite pour flûte et jazz piano trio (1973) avec le flûtiste Jean-Pierre Rampal qu'il retrouvera pour Picnic suite pour flûte, guitare et jazz piano trio (1980) aux côtés d'Alexandre Lagoya. A la fin, vous pourrez entendre une version chantée de Borsalino interprétée par Les Parisiennes (Raymonde Bronstein, Anne Lefébure, Hélène Longuet et Anne-Marie Royer) dont le compositeur a donné l'idée du groupe et écrit les musiques de leurs chansons  dont leur tube  Il fait trop beau pour travailler.
Ceci n'est qu'un petit aperçu de tout le talent du grand compositeur qui vient de nous quitter,  et ne reflètera jamais les liens, les émotions que j'avais avec sa musique. Tout comme Francis Lai, Michel Legrand, Ennio Morricone, la musique de Claude Bolling m'a accompagné durant de longues années et son décès referme un peu plus la page d'une génération de compositeurs à qui je dois ma passion, mon amour des beaux thèmes. Encore un compositeur que j'aurais aimé rencontré pour lui dire Merci et lui dire toute la reconnaissance que j'ai pour ces cadeaux  musicaux qu'il nous a (m'a) offert, ces musiques qui ont toujours été plus que de la musique pour moi...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article